Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 17:21

 

Iradj Mirza

On dit que lorsque je naquis, ma mère
M'enseigna tendrement de prendre le sein ;
Et chaque nuit, assise auprès de mon berceau
En veillant elle m'enseigna de dormir.
En souriant elle posa sa bouche sur la mienne
Et m'enseigna d'ouvrir ce bourgeon ;
Elle prit ma main et me fit poser un pied devant l'autre
Jusqu'à ce qu'elle m'eût enseigné de marcher
Un son, puis deux, elle me mit les mots
Dans la bouche et m'apprit à parler.

C'est pourquoi ma vie fait partie de sa vie,
Tant que je vivrais elle me sera chère et précieuse

Iradj Mirza






Une Mère et son enfant - Miniature persane


 

 

Quelques notes sur le poète persan Iradj Mirza
(1874-1926)


Dans son poème plein de fraîcheur, de spontanéité, avec beaucoup de naturel et de simplicité Iradj Mirza évoque son amour pour sa mère dont il a tout reçu pour la Vie.
      Il peint et nous offre ainsi le joli portrait de toutes les Mamans qui aiment leurs enfants... Ces vers font prendre conscience que le lien maternel est indéfectble : c'est un précieux viatique quelque soit la destinée de chacun...

       Iradj Mirza est né en octobre 1874 à Tabriz (Iran).
Enfant d’une famille aisée, descendante de la dynastie Qajar, il a reçu une excellente éducation à la croisée des cultures orientale et occidentale.
A quinze ans il maîtrisait parfaitement l’arabe, le turc et le français ;il parlait aussi russe et anglais.
Il travaille toute sa vie dans différents ministères et provinces iraniennes. Dès 1905, il s’implique dans la Révolution constitutionnelle persane.
Poète et artiste, il pratiquait l’art de la Calligraphie :
« il était et il est encore considéré comme un des calligraphes de l'Iran le plus connu. »
      Il est mort relativement jeune à 52 ans, à Téhéran. Sa renommée artistique lui a survécu : en Iran il est, encore de nos jours, un des poètes contemporains célèbres. C’est, dans son pays, le premier « expert » de la poésie du langage familier comme en témoigne, entre autres, le poème à sa mère.
      La Poésie iranienne lui doit un souffle nouveau par l'introduction de thèmes
novateurs : la justice sociale et la condition de la femme…. En effet, c’était aussi un homme politique actif.

      Ci-dessous d'autres informations sur Iradj Mirza :
- Biographie sur WIKIPEDIA.
- Un bel article de La Revue de Téhéran|Iran : 'Iradj Mirzâ, poète de la mère'.
- in Encyclopædia Universalis [en ligne]de Philippe OUANNÈS : « IRADJ MIRZA (1874/75-1926) ».
- Le site "Les Maisons du Voyage" propose une conférence, le 10 octobre 2019 à Paris, sur Iradj Mirza, prince persan libertin et libertaire, par Reza Afchar Naderi, docteur en littérature iranienne, journaliste, poète et traducteur de poésie persane..



Barre fin article

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Salam - Akwaba
  • : Littérature, citations, politique internationale (conflit Palestine-Israël, mondialisation...), Afrique, Maghreb, géopolitique, problèmes de société, religions, faune, flore, etc...
  • Contact

Guadeloupe

Album photos privé - Avril 2008
La Pointe des Châteaux

Recherche

Remerciements


 "Toute vie véritable est rencontre"

 

         Salam et Akwaba !


Merci de tout coeur

          à tous mes chers visiteurs.

  Merci pour vos messages. 

 

             Bonne journée à chacun de vous.

 


MERCI et soleil 946s

A Diffuser Sans Modération...

metiers-facteur-1   


 Citoyennes et Citoyens

Réveillez-vous !

 

MERCI en Rouge mess Merci1

Pétitions

  Votre Attention SVP Fond Vert t11-14 clown-tambour

 

 

 

 

 

  Pétitions

     à la Une

 

 


 

Cet article est en cours de mise à jour

 

  Cliquer sur LIEN  pour y accéder

.

Merci de votre compréhension


Fleur anim&e nature-46

 

   Pétition France Palestine AFPS

 

* Non à la criminalisation du boycott d'Israël !

 

    Pour la défense des Palestiniens,

l'AFPS Association

France Palestine Solidarité

a mis en ligne

mardi 18 septembre 2012


Une pétition réclamant l’abrogation

de la circulaire de février 2010

(signée Mme Alliot-Marie)

qui assimile les actions de boycott

des produits israéliens


 « à de la provocation,

 

à la discrimination

 

ou à la haine raciale. »


En application de cette circulaire,

les contrevenants encourent.

  des poursuites judiciaires.

 

 

 

  Pour plus d’informations et pour Signer :

Un Clic sur la vignette AFPS

 

  Logo-France-Palestine Solidarité Capture

 

 

Barre vert mordoré

 

 

 

MERCI nadn6mnq

A l'attention des visiteurs

  Pax Americana 2

        Les internautes désirant publier sur leurs blogs, TOUT ou PARTIE  des photos ou articles parus sous ma plume sur Salam-Akwaba auront la gentillesse et la courtoisie de :

  -   m’en informer auparavant

   -   citer CLAIREMENT leur source au début de leur propre article : Lien vers Salam-Akwaba, Titre de l’article source, auteur : L17

        Pour plus de précisions voir  ICI

 


Pax Americana 2