Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 15:00

 

   Cerisier de mon jardin - 10 juin 2012 - DSC07264

  Il est revenu le Temps des cerises...

 

Photo des cerises de mon jardin en juin 2012

Photo des cerises de mon jardin en juin 2012

 

 

 

 

Photo des cerises de mon jardin en juin 2012

Le Temps des cerises

 

 

 

Quand nous chanterons le temps des cerises,

Et gai rossignol, et merle moqueur

Seront tous en fête !

Les belles auront la folie en tête

Et les amoureux du soleil au cœur !

Quand nous chanterons le temps des cerises

Sifflera bien mieux le merle moqueur !

 

 

Mais il est bien court, le temps des cerises

Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant

Des pendants d'oreilles...

Cerises d'amour aux robes pareilles,

Tombant sous la feuille en gouttes de sang...

Mais il est bien court, le temps des cerises,

Pendants de corail qu'on cueille en rêvant !

 

 

Quand vous en serez au temps des cerises,

Si vous avez peur des chagrins d'amour,

Evitez les belles !

Moi qui ne crains pas les peines cruelles

Je ne vivrai pas sans souffrir un jour...

Quand vous en serez au temps des cerises

Vous aurez aussi des chagrins d'amour !

 

 

J'aimerai toujours le temps des cerises,

 

C'est de ce temps-là que je garde au cœur

Une plaie ouverte !

 

Et dame Fortune, en m'étant offerte

Ne saurait jamais calmer ma douleur...

 

J'aimerai toujours le temps des cerises

Et le souvenir que je garde au cœur !

 

Jean-Baptiste Clément (1866)

 

 

TC Guirlande de cerises Blog

 

 

 

 

 

  cerisier aigre 014 (fleurs) 01  En mai ou juin, s’ouvre la saison des fruits et des
confitures maison qui se prolonge tout l'Eté : cerises, guignes, mirabelles, Bonnes de Brie, reines-claude, pommes...

 

 

     Dans nos jardins d’Île de France, à la splendeur des cerisiers en fleurs
succède une abondance, plus ou moins grande
selon les années et la générosité de Dame Nature, de délicieuses cerises vermeilles, dorées.

 

       Alors en cueillant des cerises et goûtant  ces jolis fruits savoureux, 
me reviennent en mémoire les paroles de cette belle mélodie que chantait
Yves Montand,  et d'autres artistes célèbres, dans les années 60 :
Le Temps des cerises.

 

  Cette chanson fait partie de notre patrimoine culturel populaire. 

 

  Son origine remonte au XIXe siècle. Jean-Baptiste Clément (1836-1903)
journaliste d’opposition au Second empire, chansonnier à Montmartre écrit les paroles de cette belle chanson d’amour en 1866. Antoine Renard (1825-1872),
compositeur renommé  à l'époque, réalise la partition musicale.

 

La France se trouve à la veille de tragiques  évènements

qui vont changer le cours de l’Histoire.

 

 

 Jean-Baptiste Clément photographié par Nadar- XIXe siècle - Wikipédia - Source Photo ancienne recadrée Auteur Nadar - Autorisation (Réutilisation de ce fichier) Domaine public - D'autres informations sur J-B Clément en cliquant sur la photo

Jean-Baptiste Clément

 Antoine Renard par le caricaturiste Étienne Carjat - From Wikipédia -French opera singer Antoine Renard (1825-1872) by Étienne Carjat (1828-1908). Date Unrecorded Source Bibliothèque nationale de France Auteur Étienne Carjat Autorisation (Réutilisation de ce fichier) PD: Copyright : domaine public

Antoine Renard

 

Juillet 1870 

à

Mai 1871

 

La guerre de 1870

 

La Commune de Paris

 

 

 

 

 

  TC Guirlande de cerises Blog

 

 

 

Lithographie - Auteur inconnu - Musée Carnavalet Paris - Image Wikipédia du Domaine public : La barricade de la place Blanche défendue par des femmes__ CLIQUER sur l'image pour l'agrandir.

   La légende révolutionnaire va s’emparer de cette chanson  pour en faire l’un des symboles de la Commune de Paris (18 mars au 28 mai 1871), impitoyablement  écrasée et réprimée par  les troupes du gouvernement Thiers, les « Versaillais »  durant la « Semaine sanglante ». Jean-Baptiste Clément, élu  de la Commune, est l’un des Communards qui se bat sur les barricades à Paris.
Il s’enfuit en Angleterre après le victoire des Versaillais.      

 

Plusieurs versions de la genèse du « Temps des cerises », circulent  depuis  cette époque, accréditant la croyance populaire suivant laquelle J-B Clément  l’aurait composée sur les barricades. Il n’en est rien : cette chanson datant de 1866, il y a eu confusion avec  celle « Semaine Sanglante » du même auteur, écrite réellement pendant les combats des barricades.

 

Le Site CLIQUER sur la vignette pour accéder au Site : le temps des cerises "Le temps des cerises espace d'essais" propose une émouvante anecdote à ce sujet. On y explique, en outre, comment cette nostalgique chanson d’amour s’est chargée d’une « lourde signification politique » en devenant symbole de liberté. En voici donc le récit :

 

  L’auteur, Jean-Baptiste Clément, lui-même communard, serait tombé amoureux d’une infirmière pendant cette période de révolte et de
réappropriation du temps et de l’espace qui s’achèvera brutalement par la Semaine Sanglante, emportant des milliers de Communards, dont celle à qui il désirait dévouer son amour. Il aurait alors dédicacé sa chanson à la mémoire de cette femme.


   L’implication de son auteur dans tous les tragiques événements de ce
Printemps 1871, les atrocités perpétrées par les Versaillais, ont contribué à
ancrer dans la mémoire populaire cette chanson d'amour et de guerre.

  Ainsi « Le temps des cerises » devint chant de ralliement pendant la IIe Guerre mondiale et le Régime nazi et en 1942, Charles Trenet en composera une version swing pour narguer les Nazis.

 

   La réalité, bien que moins romantique, plus prosaïque,  n’enlève en rien à ce chant, la valeur symbolique que lui a accordée la vox populi depuis l’époque des Communards : ils ont fait de cette chanson d'amour un hymne révolutionnaire ; en souvenir de ce temps-là, temps des cerises, doux comme celui des amours et rouge comme le sang des vaincus, Jean-Baptiste Clément a dédié tardivement sa chanson, morceau de poésie pure, à la jeune ambbulancière qui les ravitaillait sur les barricades.

 

 Sur "UN SITE CONSACRE A LA CHANSON FRANCAISE DE LA FIN DU SECOND EMPIRE AUX ANNEES CINQUANTE..." On peut lire :

 

Quoi de mieux que de débuter une série qui se rapporte aux années 1870 à 1945 avec une première chanson datant du XVIIIe siècle et puis de continuer avec une autre datant datant de 1868, dont le texte a été écrit en 1866, qui n'est devenue vraiment populaire qu'en 1872 et qui a finalement été associée à la Commune (18 mars - 27 mai 1871) que treize ans plus tard, en 1885.


Elle est devenue cependant, de cette Commune, son hymne, et ce, dans des circonstances sur lesquelles les historiens ne s'entendent pas tous.
Son lien, avec elle, a été assuré par l'auteur (Jean Baptiste Clément), lors de la publication, en 1885, de ses Chansons choisies, lorsqu'il la
dédia à "La vaillante citoyenne Louise, ambulancière de la rue Fontaine-au-roi, le dimanche 26 mai 1871" :

 

         "Puisque cette chanson a couru les lieux, j'ai tenu à la
dédier......

Le Temps des Cerises, page de couverture de la partition éditée par Salabert dans les années trente, sur laquelle on peut lire : Hommage à Mme PIERRAT de la Comédie Française - chanté et enregistré par TINO ROSSI - répertoire Anna THIBAUD - CLIQUER pour accéder au TEXTE

 

 

 Lire la suite en cliquant sur la vignette ci-contre    → >>>


J'aimerai toujours le temps des cerises,

  C'est de ce temps-là que je garde au cœur une plaie ouverte !

 

Le dernier vers était prémonitoire, a dû penser Jean-Baptiste Clément…


 

 

7 - musical notes-Music Desktop Picture réduite 1200x900

 

 

5 Notes rouges Fond blog

 Une mélodie éternelle ?

 

Dès l’origine (1866), la popularité  de cette mélodie intemporelle malgré sa connotation politique et pleine de nostalgie, ne s’est pas démentie
jusqu’à nos jours ;  génération après génération, artistes, musiciens, chanteurs 
seront très nombreux à l’interpréter avec des talents divers, la rappelant à nos souvenirs.


  Album : Les mélodies éternelles 3399240190990 230 - Chanson N°10 Le temps des cerises 00:02:44 : Écouter Fred Gouin, interprète - Antoine Renard, compositeur - Jean-Baptiste Clément, compositeur - Antoine Renard, auteur - Jean-Baptiste Clément, auteur http://static.qobuz.com/images/jaquettes/3399/3399240190990_230.jpgAu  siècle dernier, Fred Gouin (1889-1959) chanteur de cabaret parisien se rend célèbre en  1928 en interprétant « Le Temps des cerises » qui  obtient un immense succès : ce sera le lancement d’une belle carrière artistique dont la trace s’est perdue à notre époque. 

 

 

  ° Cette « romance » a toujours figuré au répertoire  des artistes français, les plus célèbres, de Tino Rossi et Suzy Delair … en passant par Charles Trenet, Francis Lemarque, Cora Vaucaire, Yves Montand ou encore Jean Ferrat… pour n’en citer que quelques uns.

 

   ° Il en existe des versions jazz, musette, des versions orchestrales avec
divers instruments : flûte, mandolines, violoncelle, violon, piano.

 

  ° Les Petits Chanteurs à la Croix De Bois l’ont joué dès le début du XXe siècle, leur chorale ayant été créée en 1907.

 

    ° Ses paroles ont été traduites en plusieurs langues : italien, anglais espagnol, etc. … même en chinois …  cette jolie mélodie a séduit musiciens et public de toutes époques et de tous pays : de nos jours Ying Tao Shie Jie l’interprète en Video karaoke Chinese version !

 

  ° En fin de page on peut écouter Yves Montand  chanter ce si joli "Temps des cerises"

 

 

TC Guirlande de cerises Blog

 

 

5 Notes rouges Fond blog

 

Contexte historique

 

° La guerre de  1870 et le désastre de Sedan, 2 septembre 1870, précipitent la chute de Napoléon III. Deux jours plus tard à Paris l’Assemblée déclare sa déchéance, proclame la République et forme un gouvernement provisoire. Dès le 17 septembre les armées prussiennes commencent d’encercler Paris et en font le siège.  Aux rigueurs d’un hiver extrêmement rude (-12° en décembre),  s’ajoute celle d’une grave famine dans la capitale bombardée et coupée du reste du pays. Le siège ne prendra fin que le 26 janvier 1871 après la signature du cessez-le-feu.

 

  ° L’Armistice signé, le gouvernement français autorise les vainqueurs à défiler le 1er mars 1871 dans Paris meurtri, en deuil, humilié dont les habitants se sentent trahis par  ce gouvernement Thiers qui a déserté la capitale,
déménageant de Bordeaux à Versailles.

   Les premières mesures prises sans préavis sur les loyers et les commerces lèsent la population très éprouvée par le siège.  

   L’indemnité due à la Garde nationale (180.000 hommes d’origine ouvrière et de la petite bourgeoisie) est supprimée alors que, tous volontaires ses gardes n’ont pas hésité  à défendre Paris.

  ° Ultime provocation : le 18 mars 1871, Thiers  envoie 4.000 soldats  se saisir des 227 canons payés par les Parisiens pour la défense de leur ville. Ces canons étaient installés  sous la surveillance  des Gardes nationaux sur les Buttes à Montmartre et Belleville.

La foule s’amasse et s’échauffe, l’insurrection éclate… C’est le début de la
Commune de Paris..

  ° Pendant deux mois  le Peuple de Paris va subir un nouveau siège imposé par leurs compatriotes. Tragique ironie des événements, Thiers a obtenu  des
occupants la libération de 60.000 prisonniers français, ajoutés aux autres
effectifs qu’il a réussi à rassembler, c’est 130.000 hommes qu’il va aussitôt
lancer à l’assaut des insurgés que l’on appellera les Communards.
La Commune de Paris s’achèvera dans le sang le 28 mai 1871.
Une atroce répression suivra…
Cette guerre civile qui a fait des milliers de victimes  reste gravée dans  l’Histoire de la capitale et la mémoire  des Parisiens.

 

 

 

 

TC Guirlande de cerises Blog

 

    

5 Notes rouges Fond blog Sources et autres liens

 

 Sur Wikipédia  -  Les biographies Jean Baptiste Clément et Antoine Renard

                         -  La guerre de 1870 - La commune de Paris                        

 

 Sur  Hérodote  - Deux articles : 18 mars 1871 - Début de la Commune de Paris, et

28   mai 1871 - Fin sanglante de la Commune

 

   ° Sur Jean-Baptiste Clément

 

http://memoirechante.wordpress.com/2011/04/08/jean-baptiste-clement-le-temps-des-cerises/

 

 

http://bernard-gensane.over-blog.com/article-poesie-et-revolution-3-97037268.html

 

 

 

 ° Sur Antoine Renard et différentes oeuvres musicales interprétant  la
partition d'origine

 

http://www.classicalmusicnow.com/renard.htm

 

 

 ° Sur le temps des cerises

http://dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/50_chansons/01_temps_des_cerises_le.htm

 

 ° Sur l'un des anciens interprètes 

http://dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/fiches_bio/gouin_fred/gouin_fred.htm

 

 

>>>  Promener la "souris" sur les illustrations et photos pour lire les légendes.

         Un Clic permet souvent de les agrandir ou d'accéder à d'autres sites.

 

 

 

Barre fin article

 

*** Mise à jour du 8 octobre 2014

 

Musiques : vignette figurant sur le Site de Irib French Radio - Un clic sur l'image donne accès au site Musiques

  ... Place à la Musique...

 

Le Temps des cerises

 

° Désolée, CLIQUER sur la vignette concernant Fred Bouin ne permet plus aujourd'hui, 8 octobre 2014, l'écoute de ce chanteur.

° Version orchestrale : Mozortilo and His Orchestra - I Love Waltz (Dance
Forever) - Sur Deezer ?

° Interprété par Yves Montand - Chansons de Paris, vol. 2
Un clic sur sa photo : Yves Montand chantera pour vous

° Merci à J-B Voinet qui a permis de compléter cette mise à jour m'en indiquant (commentaire) que la partition est disponible en téléchargement gratuit à cette adresse

 

 

 

 

Barre fin article

Partager cet article

Repost0

commentaires

J-B Voinet 02/10/2014 20:27

Merci pour votre article. Je rajoute que la partition est disponible est téléchargement gratuit à cette adresse : http://www.partitionsdechansons.com/pdf/145/Traditionnel-Le-temps-des-cerises.html

L17 09/10/2014 20:28

Un grand merci pour votre visite et ce lien qui ne manquera pas d'intéresser les amateurs de musique. Votre commentaire m'a permis de mettre à jour cet article, d'actualiser l'écoute de cette jolie chanson d'antan interprétée par Yves Montand.
Cordialement - L17

Renée 03/07/2012 18:23

hello,
merci de tes passages chez moi malgré ma propre absence je suis enfin de retour et ravie de retrouver vos chemins si variés et enrichissant. Bisoussssssssssss

L17 03/07/2012 18:34



Coucou !


 Un grand merci Renée pour ta visite.


 Plein  de bisous et bonne soirée.



ennovy 01/07/2012 21:47

En citadine frustrée, je vous envie ce beau cerisier de votre jardin!!!

J'ai un vinyl où Yves Montant avait enregistré cette chanson avec d'autres chansons populaires dont voici la référence :

"Chansons populaires de France" : Format : 33T

Label : CBS 63445
Pressage : FRANCE

Les titres sont les suivant :

le roi Renaud de guerre revient - la complainte de mandrin
J'avions reçu commandement - Aux marches du palais - Le roi a fait battre tambour - Chanson du capitaine - Le soldat mécontent - les canuts - Le temps des cerises - La butte rouge - Giroflé,
girofla - Le chant de la libération -

J'aime particulièrement : "Giroflé, girofla" moins connue que les autres, pour ses paroles mais aussi pour sa musique.

Et côté "promotion canapé" de ceux d'hier mais aussi d'aujourd'hui qui nous gouvernent : "Le roi a fait battre tambour".

Dans la même veine que cette dernière et totalement d'actualité on pourrait y rajouter : "Ah Les Petites Femmes De Paris" (Match?) chantée par le célèbre duo Jeanne Moreau-Brigitte Bardot.
(Paroles: J.C. Carrière, L.Malle, musique: G.Delerue, 1965)


De deux choses l'une
Deux jambes ou deux yeux
C'est toujours par deux
Qu'on cherche fortune
Mais blondes ou brunes
A Paris font mieux
Une égale deux
Et deux n'en font qu'une

Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris...

Au clair de la lune
Deux cœurs capricieux
Font à qui mieux mieux
Maintes infortunes
On en invite une
Elles viennent à deux
On invite les deux
Il n'en vient aucune

Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris

J'en multiplie une
J'en multiplie deux
Ah comme c'est fâcheux
Qu'elles sont importunes
Dix fois cent fois une
C'est trop périlleux
Par pitié mon Dieu
Qu'il n'en reste aucune

Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris

N'ayez pas d'rancune
Vous serez heureux
Dites leur adieu
Car deux c'est trop d'une
La tête y'en n'a qu'une
Ah non y'en a deux
Pour les amoureux
Chacun sa chacune

Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris
Ah les petites femmes les petites femmes de Paris


- Paroles de Giroflé Girofla :

Que tu as de beaux champs d'orge ! Giroflé - girofla
Ton verger de fruits regorge :
le bon temps est là...
Entends - tu ronfler la forge ? Giroflé - girofla
L'canon les fauchera ,l'cannon les fauchera !

Que tu as la maison douce ! Giroflé - girofla
L'ombre y dort ,la fleur y pousse ,
l' bonheur y viendra...
Voit la lune qui devient rousse... Giroflé - girofla
L'avion la brûlera ,l'avion la brûlera !

Que tu as de belles filles ! Giroflé - girofla
Dans leurs yeux ,où le soleil brille ,
l'amour descendra...
Sur la plaine on se fusille... Giroflé - girofla
L'soldat les violera ,l'soldat les violera !

Que tes fils sont forts et tendres ! Giroflé - girofla
C'est plaisir de les entendre :
à qui chantera !
Dans huit jours on vients les prendre... Giroflé - girofla
L'corbeau les mangera ,l'corbeau les mangera !

Tant qu'y aura des militaires , Giroflé - girofla,
soit ton fils ,soit le mien,
on n'verra par toute la terre
jamais rien de bien...
On t'tuera pour te faire taire,
par derrière comme un chien...
Et tout ça pour rien !
Et tout ça pour rien !

Ces sont Giroflé Girofla Paroles sur http://www.parolesmania.com/
Henri Goublier en compose la musique en 1937, sur les paroles du poète allemand défunt Rosa Holt.


Je vous embrasse très affectueusement. Yvonne.

L17 02/07/2012 16:07



Chère Yvonne,


 Quel plaisir de découvrir votre message avec ce florilège de nos belles chansons populaires d'Antan.  Nous avons des goûts communs.
                                                                                                                                    
Je possède aussi ce 33T : j'ai toujours beaucoup aimé ces mélodies que Montand interpète à merveille. En rédigeant "Le temps des cerises", je pensais aussi à "La butte rouge": il y aurait eu tant
à dire sur la Commune de Paris... J'ai dû me limiter, j'ai eu du mal !


"Giroflé,Girofla", "Le temps des cerises", "la butte rouge", tous les titres j'aime, toutes des chansons engagées qui ont du sens et le poids des larmes... avec la belle voix d'Yves Montand.


 Bravo pour la "promotion canapé" toujours actuelle, lui associer "Ah Les Petites Femmes De Paris" (Match?) est d'un parfait à-propos !


 Un grand merci pour nos échanges  sur la même longueur d'ondes.


Affectueuses et amicales pensées - Marceline


 



Viviane 29/06/2012 23:24

Un petit bonsoir !
Tes articles sont toujours très documentés et très intéressants.
Merci pour ton passage qui me fait chaud au coeur.
Une bonne fin de semaine (sans orages!)
Bise
Viviane

L17 30/06/2012 00:00



 Bonsoir Viviane


Tes passages chez moi me font toujours un grand plaisir et me rassurent sur ta santé.


Merci de ton intérêt pour mes articles.


  Ce matin vers 9h, un orage fracassant... Tout a dijoncté  et nous avons dû allumer une bougie pendant notre petit-déj !!! Depuis un mois, cela n'arrête pas, après un Printemps
pluvieux, on aimerait un bel Eté , la
couleurs du temps est très importante pour notre moral, n'est-ce pas ?


Bon week-end


 Je t'embrasse bien amicalement - Marceline



GBR 27/06/2012 19:51

Merci à vous.

J'ignorais que cette chanson était si ancienne et j'apprends plein de choses cette époque historique avec tous les liens.

J'ai toujours beaucoup aimé cette poésie et Montand qui la chante.

Quelle chance d'avoirdes cerisiers ! il faut en profiter car "il est bien court le temps des cerise"

Cordialement

L17 30/06/2012 00:09



 Bonsoir


 Tout comme vous, j'ignorais que "le Temps des cerises", cette jolie chanson que j'aime, ait été  composée au XIXe siècle et j'ignorais tout de ses auteurs ! J'ai ainsi découvert,
aussi, plein de choses  et révisé  un peu l'Histoire de notre pays.


 Merci de votre intérêt


Cordialement



Présentation

  • : Salam - Akwaba
  • : Littérature, citations, politique internationale (conflit Palestine-Israël, mondialisation...), Afrique, Maghreb, géopolitique, problèmes de société, religions, faune, flore, etc...
  • Contact

Guadeloupe

Album photos privé - Avril 2008
La Pointe des Châteaux

Recherche

Remerciements


 "Toute vie véritable est rencontre"

 

         Salam et Akwaba !


Merci de tout coeur

          à tous mes chers visiteurs.

  Merci pour vos messages. 

 

             Bonne journée à chacun de vous.

 


MERCI et soleil 946s

A Diffuser Sans Modération...

metiers-facteur-1   


 Citoyennes et Citoyens

Réveillez-vous !

 

MERCI en Rouge mess Merci1

Pétitions

  Votre Attention SVP Fond Vert t11-14 clown-tambour

 

 

 

 

 

  Pétitions

     à la Une

 

 


 

Cet article est en cours de mise à jour

 

  Cliquer sur LIEN  pour y accéder

.

Merci de votre compréhension


Fleur anim&e nature-46

 

   Pétition France Palestine AFPS

 

* Non à la criminalisation du boycott d'Israël !

 

    Pour la défense des Palestiniens,

l'AFPS Association

France Palestine Solidarité

a mis en ligne

mardi 18 septembre 2012


Une pétition réclamant l’abrogation

de la circulaire de février 2010

(signée Mme Alliot-Marie)

qui assimile les actions de boycott

des produits israéliens


 « à de la provocation,

 

à la discrimination

 

ou à la haine raciale. »


En application de cette circulaire,

les contrevenants encourent.

  des poursuites judiciaires.

 

 

 

  Pour plus d’informations et pour Signer :

Un Clic sur la vignette AFPS

 

  Logo-France-Palestine Solidarité Capture

 

 

Barre vert mordoré

 

 

 

MERCI nadn6mnq

A l'attention des visiteurs

  Pax Americana 2

        Les internautes désirant publier sur leurs blogs, TOUT ou PARTIE  des photos ou articles parus sous ma plume sur Salam-Akwaba auront la gentillesse et la courtoisie de :

  -   m’en informer auparavant

   -   citer CLAIREMENT leur source au début de leur propre article : Lien vers Salam-Akwaba, Titre de l’article source, auteur : L17

        Pour plus de précisions voir  ICI

 


Pax Americana 2