Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 22:10

 

OTAN
800px-NATO flag.svg
 
 
 
800px-Flag of the United States.svg
 
800px-Flag of the United Kingdom.svg
 
800px-Flag of France.svg
  Libye
800px-Flag of Libya.svg
 
  États-Unis    Grande-Bretagne     France  

 

Les trois pays de l'OTAN à l'origine de la coalition contre le Peuple libyen

 

 

Premières frappes de l'aviation française - Ajadabiya 20032011- vehicles-belonging-to-loy-004_ Photo DNA

              Odyssey Dawn... Aube de l'Odyssée...  Une agression militaire à ses débuts !     

 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

  gif anime puces 589 A l’instar de la Tunisie, de l’Egypte, de la plupart des pays du Maghreb et du Machrek  qui, depuis le début de cette année, sont entrés en révolte contre leurs dirigeants plus ou moins parrainés par625px-Map of67c0-ce153 _ Source Investig'Action_ michelcollon.info l’Occident, la Cyrénaïque province orientale de la Libye entre en dissidence, manifeste contre le régime de M. Kadhafi et réclame l’aide de la Communauté Internationale…


   Il faut situer  les événements actuels dans leur contexte historique pour bien les appréhender. Sous l’Empire ottoman à la fin XIXe siècle, la  Confrérie des Senoussis avait étendu son influence sur  la Cyrénaïque qu’elle gouvernait de fait. La guerre italo-turque (1911), suivie de la colonisation de cette province par l’Italie, va bouleverser l'équilibre de la région, malgré la résistance d’ Omar Al-Mokhtar issu du clan Senoussi.


 

La TERRE gif-anime-etoile-1-gratuitLa 1ère Guerre Mondiale, la victoire des Alliés, l'émergence de la puissance Nord-américaine ouvrent une nouvelle ère et de nouvelles sources de conflits sur toute la planète…

  Signet hr2-copie-1

 

  25 mars-10 avril 2011 : selon The Guardian le vaisseau de l’OTAN qui ne s’est pas soucié de secourir un bateau de migrants à la dérive serait le porte-avions français Charles de Gaulle. Le quotidien britannique accuse plusieurs navires militaires européens et de l’Otan de n’avoir pas porté secours à un bateau à la dérive de migrants africains qui fuyaient les combats libyens. Sur 72 personnes à bord, 61 sont mortes, faute d’assistance. Parmi eux, des femmes et des enfants. Selon le journal anglais, «malgré les alertes des garde-côtes italiens et les contacts du bateau avec au moins un navire militaire de l’Otan et un hélicoptère, aucun sauvetage n’a été tenté»..CLIQUER sur la photo pour lire l'article du GuardianLe porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle

en mission contre la Libye

 

 

 

Avions de combat Tornado ECR basés à Trapani (OTAN-Italie)

gif anime puces 589

Depuis la mi-mars 2011, l’OTAN arguant de mauvaises raisons et prétendant protéger la population  civile libyenne du régime de Mouammar Kadhafi, effectue des frappes aériennes sur la Libye de jour, comme de nuit : les "dommages  collatéraux" sur  Tripoli ne visent évidemment que des cibles militaires, ce qui explique la destruction de la résidence du chef d’état libyen, de la maison de son fils cadet Saif al-Arab, où ce dernier a trouvé la mort avec trois de ses petits-enfants dans la nuit du 30 avril 2011 ! 

    L’Otan, par la voix du général Charles Bouchar chef des opérations de guerre, affirme ne jamais "viser d’individus dans ses raids". … "Toutes les cibles de l’Otan sont de nature militaire... Nous regrettons toute perte de vie, particulièrement celle de civils innocents... L’Otan accomplit donc sa mission et «remplit son mandat de l’ONU pour arrêter et empêcher les attaques contre les civils avec précision et attention, contrairement aux forces de Kadhafi, qui causent tellement de souffrances", a souligné le militaire.


 

Bombardement par l'OTAN de la maison de Saif Al-Arab dans la nuit du 30 avril 2011 - Photo publiée par Algérie Plus maison-de-saif-bombardée - Photo Algérie Plus

 

  

 

     C’est ainsi qu'une "bavure", parmi de nombreuses autres, se solde par le massacre de plusieurs civils et jeunes enfants dans la nuit du 19 au 20 juin 2011, vers 2h30 du matin, lorsque l’OTAN tire huit missiles (de 900 kilos chacun)  et dévaste un quartier résidentiel de Sorman, à 70 km à l’ouest de Tripoli...  L’Otan ne fait qu’accomplir sa mission, et ses officiers pleins de prévoyance éliminent  même les enfants des leaders libyens fidèles à M. Kadhafi… Etait visé, entre autres, Khaled Al-Hamedi, président de l’IOPCR, une des plus importantes associations humanitaires arabes : il a perdu son épouse enceinte et ses enfants … l’OTAN : "a déclaré avoir bombardé le siège d’une milice pro-Kadhafi afin de protéger la population civile du tyran qui la réprime". !!!

  Cliquer sur l'imageLe massacre de Sorman - Nuit du 19/06/2011 - Témoignage Thierry Meyssan - 1-3043-74bce

La demeure familiale des Al-Hamedi bombardée par l’OTAN.

© Franklin Lamb / Réseau Voltaire

 

   Évidemment, les forces de l’Otan ont bombardé aussi les troupes de l’armée libyenne (l’un de leurs objectifs), des civils qui fuyaient les combats et même des troupes d’insurgés du CNT qu’elles avaient armées mais confondues avec des pro Kadhafi…

 

Signet hr2-copie-1

 

gif anime puces 589Ainsi, sous couvert de la  Résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU, présentée par la Grande-Bretagne (David Cameron) et la France (Nicholas Sarkozy-BHL), votée le 18 mars 2011 par 10 voix pour et 5 abstentions (Allemagne, Brésil, Chine, Fédération de Russie et Inde), la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont entrepris le dépeçage de la Libye sans risque, ou presque, pour leurs soldats, mais non pour le budget ces états…

       Ces trois démocraties "exemplaires" se sont lancées dans cette nouvelle aventure guerrière sans consultation des assemblées élues,   en effet ce n’est qu’une ingérence politique de plus dans un pays étranger souverain, pour tenter de remplacer son dirigeant actuel par le Conseil National de Transition (CNT) de Benghazi ; Mouamar Kadhafi continue de déplaire à l’Oncle Sam depuis 35 ans (Raid aérien 15 avril 1986  sous la présidence de Reagan)  et a cessé de plaire au président Sarkozy depuis ces dernières années (visite à Paris en décembre  2007 - Photos lepost.fr  et elysee.fr)...


 

Signet hr2-copie-1


 

gif anime puces 589   Après plus de trois mois de frappes, de harcèlements diplomatiques  et militaires, de sanctions allant jusqu’à l’inculpation   de Kadhafi pour "crime contre l’humanité"  par le CPI… On pourrait penser, comme l'affirme la coalition, que la fin du régime libyen est imminente : l’article  publié par Thierry Meyssan (Réseau Voltaire) est intégralement reproduit ci-dessous montre que que cela ne soit pas aussi proche :


 

Titre Tripoli T Meyssan Capture

 
                                                                       par Thierry Meyssan

 

  Un groupe international d’enquêteurs du Réseau Voltaire est actuellement en Libye. Il a pu se rendre sur des lieux de bombardements. Disposant de la confiance des autorités libyennes, il a pu rencontrer quelques uns des dirigeants politiques et sécuritaires malgré les conditions de guerre. Leur constat est diamétralement opposé aux images véhiculées par la presse occidentale. Thierry Meyssan livre leurs premières observations.

 

Réseau Voltaire | Tripoli (Libye) | 27 juin 2011

 

Español  italiano  English 

 

 

 

Résidence Kadhafi bombardé 1-3037-85bd6

La chambre à coucher de Mouammar Kadhafi,

bombardée par l’OTAN. L’Alliance a détruit deux

autres chambres du bâtiment, celle de son fils et

de ses petits enfants, qui sont morts. Le Guide

était absent.

© Réseau Voltaire

         

Au centième jour de bombardement de la Libye, l’OTAN annonce l’imminence de son succès. Cependant, les buts de guerre n’étant pas clairement précisés, on ignore en quoi consistera ce succès. Simultanément, la Cour pénale internationale annonce la mise en accusation du Guide Mouammar Kadhafi, de son fils Saif al-Islam et du chef des services de renseignement intérieur, Abdallah al-Senoussi pour « crimes contre l’humanité ».


   Si l’on se rapporte à la résolution 1973 du Conseil de sécurité, la Coalition des États volontaires vise à établir une zone d’exclusion aérienne afin d’empêcher les troupes du tyran de tuer son propre peuple. Cependant, les informations initiales selon lesquelles l’armée de l’air libyenne a bombardé des villes qui s’étaient soulevées contre le pouvoir de Tripoli ne sont toujours pas corroborées, bien qu’elles soient considérées comme fiables par la Cour pénale internationale. Quoi qu’il en soit, les actions de l’OTAN ont très largement dépassé l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne pour se transformer en une destruction systématique des fores armées nationales, air, terre et mer.

   Les objectifs de l’OTAN sont probablement autres. Les leaders de l’Alliance ont ainsi évoqué de nombreuses fois le renversement du « régime » de Mouammar Kadhafi, voire l’élimination physique du « frère Guide ». Les médias occidentaux évoquent des « défections massives » des cadres de Tripoli et leur ralliement à la cause des insurgés de Benghazi, mais ils ne parviennent pas à citer de noms, sinon ceux d’hommes politiques connus de longue date pour être favorables au rapprochement avec Washington, tel l’ex-ministre des Affaires étrangères Moussa Koussa.

L’opinion publique internationale est massivement désinformée. Washington a fait couper les retransmissions de la télévision libyenne sur le satellite ArabSat, dont la Jamahariya est pourtant actionnaire. Le département d’État ne devrait plus être long à faire de même avec NileSat.
En violation de ses engagements internationaux, Washington a refusé un visa au nouveau représentant libyen à l’ONU. Il ne peut venir à New York exposer son point de vue, tandis que son prédécesseur, rallié au CNT continue à occuper son siège.

La voix de Tripoli étant étouffée, il est possible de répandre n’importe quel mensonge sans crainte d’être contredit.


      Rien d’étonnant donc à ce que vu de Tripoli, d’où cet article est écrit, les communiqués de l’OTAN et les injonctions de la Cour pénale internationale paraissent irréels. L’Ouest de la Libye est paisible. À des moments aléatoires, les sirènes annoncent l’arrivée des bombardiers ou des missiles. Suivi immédiatement des explosions qu’ils provoquent. Il est inutile de courir aux abris, d’une part parce que le temps est trop court et d’autre part, parce qu’il n’y a guère d’abris.

Les bombardements sont ciblés avec une extrême précision. Les munitions guidées touchent les bâtiments visés, et dans ces bâtiments, les pièces visées. Toutefois, l’OTAN perd le contrôle en vol d’environ un missile guidé sur dix. Celui-là tombe à l’aveuglette. N’importe où dans la ville, semant la mort au hasard.


    Si une partie des cibles de l’OTAN sont « militaires » : casernes et bases ; la plupart sont « stratégiques », c’est-à-dire économiques. Par exemple, l’Alliance a bombardé l’imprimerie de la Monnaie libyenne, une administration civile chargée de fabriquer les dinars. Ou encore, ses commandos ont saboté des usines qui faisaient concurrence à celles de membres de la Coalition. D’autres cibles sont dites « psychologiques ». Il s’agit de toucher dans leur chair les dirigeants politiques et sécuritaires en massacrant leurs familles. Les missiles sont alors pointés sur les habitations privées, et plus précisément sur les chambres à coucher des enfants des dirigeants.

 

     L’ambiance dans la capitale et sur la côte est lourde. Mais la population reste soudée. Les Libyens soulignent qu’aucun de leurs problèmes intérieurs ne justifie le recours à la guerre. Ils évoquent des revendications sociales et des questions régionales, comme il en existe dans les États européens, mais rien qui doive conduire à déchirer les familles comme on est en train de le faire en imposant une partition du pays.


     Face à l’OTAN, des dizaines de milliers de bourgeois aisés ont plié bagage et sont allés se réfugier dans les pays limitrophes, notamment en Tunisie, laissant aux pauvres le soin de défendre la patrie qui les a enrichis. De nombreux commerces sont fermés sans que l’on sache s’ils doivent faire face à des difficultés d’approvisionnement ou si leurs propriétaires ont fuit.


     Comme en Syrie, la plupart des opposants politiques font bloc derrière le gouvernement pour protéger l’intégrité du pays face à l’agression étrangère. Pourtant, certains Libyens, anonymes et invisibles, renseignent l’OTAN pour localiser ses cibles. Jadis leurs parents accueillaient les armées coloniales italiennes, aujourd’hui ils scandent avec leurs homologues de Benghazi : « 1, 2, 3, Sarkozy arrive !  ». Chaque peuple a ses traîtres et ses collabos.


    Les exactions commises par les mercenaires du prince Bandar en Cyrénaique ont terminé de convaincre bien des hésitants. La télévision montre en boucle les œuvres des leaders d’Al Qaida en Libye, dont certains ont été libérés directement de Guantanamo pour combattre aux côtés des États-Unis. Des images insoutenables de lynchage et de mutilations dans des villes érigées en Émirats islamistes, à la mode afghane ou irakienne, par des individus deshumanisés par les tortures qu’ils ont subis et excités par des drogues puissantes. Il n’est pas nécessaire d’être un vieux partisan de la Révolution de Kadhafi pour la soutenir aujourd’hui face aux horreurs auxquels se livrent les jihadistes dans les « zones libérées » par l’Alliance [1].


      Rien, nulle part, à l’Ouest n’évoque une révolte ou une guerre civile. Pas de barricades, ni de blindés dans les rues. Sur toutes les routes, les autorités ont installé des checks points tous les deux kilomètres. Les automobilistes patientent sagement, eux-mêmes attentifs à découvrir les éléments infiltrés par l’OTAN.


        Le colonel Kadhafi arme la population. Près de deux millions de fusils mitrailleurs ont déjà été remis aux civils. L’objectif est que chaque adulte, homme ou femme, puisse défendre sa maison. Les Libyens ont retenu la leçon irakienne. Saddam Hussein avait assis son autorité sur le Baas et l’armée, excluant son peuple de la vie politique. Lorsque le parti fut décapité et que quelques généraux firent défection, l’État s’effondra soudainement laissant le pays sans résistance et plongé dans le chaos. La Libye, elle, est organisée selon un système original de démocratie participative, comparable aux assemblées du Vermont. Les gens sont habitués à être consultés et responsabilisés. Ils sont donc mobilisables en masse.


     De manière inattendue, les femmes sont plus déterminées que les hommes à porter les armes. Cela traduit l’accroissement ces dernières années de la participation féminine aux assemblées populaires. Cela reflète peut-être aussi la nonchalance qui s’était emparée des cadres de cet État socialiste à haut niveau de vie.

     Chacun a conscience que tout se jouera lorsque les troupes terrestres de l’OTAN débarqueront, si elles osent le faire. La stratégie de défense est donc entièrement conçue pour dissuader un tel débarquement en mobilisant la population. Ici les soldats français, britanniques et US ne seront pas accueillies en libérateurs, mais en envahisseurs coloniaux. Ils devront affronter d’interminables combats urbains.


      Les Libyens s’interrogent sur les mobiles exacts de l’OTAN. Je suis surpris de constater que c’est souvent en lisant les articles du Réseau Voltaire, traduits et repris par de nombreux sites Internet et certains journaux imprimés, qu’ils ont été informés des vrais enjeux. Il y a ici, comme partout d’ailleurs, un déficit d’information sur les relations internationales. Les gens connaissent et s’enorgueillissent des initiatives et des réalisations du gouvernement pour l’Unité africaine ou pour le Développement du Tiers-monde, mais ils ignorent bien des aspects de la politique internationale et sous-estiment la capacité de destruction de l’Empire. La guerre semble toujours lointaine jusqu’à ce que le prédateur ne vous choisissent comme proie.


    Quel est donc ce succès que l’OTAN annonce imminent ? Pour le moment, le pays est coupé en deux. La Cyrénaique a été proclamée République indépendante, bien qu’on s’y prépare à restaurer la monarchie, et a été reconnue par plusieurs États, à commencer par la France. Cette nouvelle entité est gouvernée de facto par l’OTAN, mais officiellement par un mystérieux Conseil national de transition, jamais élu, et dont les membres —s’ils existent— sont secrets pour ne pas avoir à répondre de leurs actes. Une partie des avoirs libyens a été gelée et est aujourd’hui gérée pour leur plus grand profit par les gouvernements occidentaux. Une partie de la production pétrolière est commercialisée à des conditions défiant toute concurrence aux compagnies

occidentales qui se goinfrent. C’est peut-être cela le succès : le pillage colonial.


     En lançant des mandats d’arrêts internationaux contre Mouammar Kadhafi, son fils et le chef des services de renseignement intérieur, la Cour pénale internationale cherche à exercer une pression sur les diplomates libyens pour les contraindre à démissionner. Chacun est menacé, en cas de chute de la Jamahiriya, d’être poursuivi pour « complicité de crime contre l’humanité ». Ceux qui démissionnent laisseront une place vacante derrière eux, sans possibilité d’être remplacés. Les mandats d’arrêts ressortent donc d’une politique d’isolement du pays.


    La Cour fait aussi de la communication de guerre. Elle qualifie Saif al-Islam de « Premier ministre de facto », ce qu’il n’est surement pas, mais qui donne l’impression d’un régime familial. On retrouve là le principe d’inversion des valeurs typique de la propagande US. Alors que les insurgés de Benghazi brandissent le drapeau de la monarchie Senussi et que le prétendant au trône s’impatiente à Londres, c’est la démocratie participative qui est présentée en régime dynastique.


    À l’issue de ces cent premiers jours de conflit, les communiqués de l’OTAN masquent mal la déception. Les Libyens ne se sont pas soulevés contre le « régime », hormis en Cyrénaïque. Aucune solution militaire n’est en vue. Le seul moyen pour l’Alliance atlantique de sortir la tête haute à moindre frais est de se contenter de la partition du pays. Benghazi deviendrait alors l’équivalent de Camp Bondsteel, la méga-base militaire US en Europe, ayant accédé au statut d’État indépendant sous le nom de Kosovo. La Cyrénaïque serait la base qui manquait à l’Africom pour contrôler le continent noir.

                                                                                                Thierry Meyssan 

 

        

[1] Je suppose que ces remarques peuvent surprendre le lecteur. Le Réseau Voltaire y reviendra en détail dans de prochains articles.

 

 

 

Source : « Tripoli bombardé ne faiblit pas », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 27 juin 2011, www.voltairenet.org/a170637

 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

   gif anime puces 589Quelques jours avant le début de la guerre OTAN vs LIBYE, alors qu’un vent de liberté soufflait sur le monde arabo musulman, on pouvait penser que tout le Peuple libyen se soulevait pour en finir avec son Guide suprême, le Colonel Kadhafi, Chef de la Jamahiriya que tous les médias officiels présentaient comme un tyran sanguinaire opprimant son peuple (Cf.  article précédent du 12 mars).

Les insurgés de Cyrénaïque étaient parés, par Paris et Londres, des plus hautes vertus démocratiques, propres à séduire les Occidentaux.

 

Au fil des semaines, d'autres réalités sont apparues…


gif anime puces 589L’implication de BHL auprès de N. Sarkozy  pose question : quelles compétences comme géo politologue peut-il bien avoir ?    

  BHL, sa réputation de philosophe dilettante  hantant les salons parisiens à la mode, n’est plus à faire auprès de citoyens sérieux qui réfléchissent !

 

 gif anime puces 589Qui sont réellement ces insurgés du CNT ? Pourquoi cet empressement occidental suspect à reconnaître cet organisme comme représentant du Peuple libyen alors qu’un gouvernement légal existe en Libye ?

     Sur ce point le rapport  "Libye : un avenir incertain", rendu public en juin, donne quelques éléments de réponse. La mission d'évaluation indépendante menée par le Centre international de recherche et d'études sur le terrorisme et d'aide aux victimes du terrorisme (Ciret-AVT) et le Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) conteste le caractère démocratique et spontané de la révolte libyenne de l’Est du pays.

   Obama, Cameron et Sarkozy semblent avoir fait preuve d’un manque de discernement et d’un grand aventurisme en s’engageant dans cette équipée criminelle et ruineuse…

... Ou bien ???

USA UE vs Libye - Capture écran Internationalnews

gif anime puces 589Pourquoi cet acharnement contre Kadhafi ?

     Un article d’Internationalnews : " Un Africain dénonce les mensonges de la guerre contre la Libye" en analyse quelques motifs pertinents... L’auteur Jean-Paul Pougala est un écrivain d’origine camerounaise, directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse.

 

gif anime puces 589Libye : révolte populaire, guerre civile ou agression militaire ? Michel Collon  analyse ce problème sur le site Investig’Action

 

gif anime puces 589  Dans l’article  "Libye : les leçons d’une guerre imbécile", publié  par MEDIAPART (François Bonnet)  le 17 juin 2011, on trouve quelques détails sur les membres du CNT entres autres informations intéressantes.

 

 gif anime puces 589 Bien que Mouammar Kadhafi ne soit rien moins qu’un "saint", une grande partie de la population lui reste loyale, comme en témoignent les deux dernières manifestations "monstre" : plus d’un million de personnes se sont rassemblées en masse  à Tripoli sur la Place verte le 18 juin et le 1er juillet pour condamner l’agression de l’OTAN. Les Libyens, décidés à défendre leur patrie, ont fait une fête de ce dernier meeting d'environ 1 700 000 personnes...

 

Ligne Rouge verticale R"Les Libyens ont poursuivi la fête toute la nuit avec un superbe feu d’artifice qu’ils ont offert à l’Alliance atlantique en signe de paix ; un spectacle déconcertant que les soldats occidentaux pouvaient apercevoir depuis leurs navires de débarquement mouillant au large."

Source : « 1er juillet 2011 : manifestation monstre à Tripoli », Réseau Voltaire, 2 juillet 2011, www.voltairenet.org/a170704 

 

 gif anime puces 589 Comment a évolué la Coalition contre la Libye et quelles réactions suscite son interprétation de la Résolution 1973 de l'ONU ?

 > Des éléments de réponse  ICI :

"Les divergences augmentent entre alliés, alors qu’en trois mois l’opération militaire aérienne conduite par l’Otan n’a pas réussi à entraîner la chute de Muammar Kadhafi, soumis par ailleurs à des sanctions* internationales et de plus en plus isolé après les défections au sein du régime et le lâchage de ses alliés."

30 juin 2011

 

* Par la  Résolution 1970, le Conseil de Sécurité de l'ONU a instauré, à l'unanimité (!) dès le mois de février, des sanctions financières à l'encontre  de Mouammar Kadhafi et économiques contre la Libye qui constituent de véritables hold-up...

 

octopus-copie Image figurant sur la page d'accueil du blog SOS-CRISE (Eva R-sistons) D'autres éléments de réponse sur le Blog d'Eva R-sistons.

  En date du 5 juillet 2011 on apprend que :

 

" L'action militaire de la France en Libye de plus en plus critiquée" 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

  

  le-nouveau-role-du-parlement vignette actu  Le Parlement français, enfin consulté, doit se prononcer mardi prochain 12 juillet 2011 sur l'engagement militaire français contre la Libye... Quelles en seront les conclusions ???

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 gif anime puces 589   Lire les dernières nouvelles dans l'article suivant :

 

Évolution du conflit libyen depuis le 10 juillet 2011

 

 

 

 

 

Barre fin article

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GBR 12/07/2011 17:40


Merci pour ces compléments d'infos sur la libye.
On dirait que les deputés De G ou de D vont voter pour la poursuite de la gurre. Ils sont fous et sarkozy singe bush.
Qu'est ce qu'ils vont faire dans 3 mois ? l'échec sera plus grand avec des morts inocentes et des destructions inutiles.
Il fallait que Sarko ait sa guéguerre. Avant qu'il parade en Libye comme il vient de faire à Kaboul, ce n'est pas demain la veille comme on dit familierement.

Cordialement
GBR


L17 13/07/2011 21:42



Merci GBR pour votre commentaire : eh oui !  Tous les parlementaires ont voté oui, sauf 27 députés + 23 sénateurs, intelligents et courageux... le Parlement a donné un blanc-seing  à ce
président qu'au moins 65% du peuple français récuse !


 Sa parade à Kaboul n'a pas porté chance aux soldats français : 5 sont morts, autant de grièvement blessés ainsi que plusieurs victimes civiles aghanes  et ce aujourd'hui aux portes de
Kaboul... Quand on sème le vent on récolte la tempête : si l'Otan s'avise de faire une opération terrestre en Libye, ce sera un échec mais à quel coût humain pour les Libyens...  Je suis
écoeurée...



Sissi 08/07/2011 22:35


Bonjour Marcelline
Je passe simplement prendre de tes nouvelles et te saluer tout en te faisant des bises amicales
Au plaisir !


L17 09/07/2011 00:13



Bonsoir Sissi


Ravie de ton retour et  mille mercis de ta visite.


A très bientôt et au plasir !


Bises amicales - Marceline



Viviane 08/07/2011 18:55


J'essaie de faire le tour des blogs de mes amies qui ne m'ont pas laissée tomber ces dernières semaines où j'étais totalement absente depuis un bon moment.
Je te remercie pour ta présence et ton amitié.
Je vais un peu mieux, juste un peu (c'est beaucoup pour moi)
ton article est complet et on comprend combien notre chef des armées s'est fourré dans un guêpier monstre et maintenant qu'il s'est empressé de jouer les redresseurs de torts, il ne va pas s'en
sortir aussi facilement.
Je te souhaite une bonne fin de soirée.
Bisou
Viviane


L17 09/07/2011 00:10



Comme c'est gentil à toi, Chère Viviane, de me laisser un message. Cela me touche beaucoup. Je suis surtout très heureuse que tu ailles mieux.


 Je te remercie vivement pour l'intérêt porté à cet article.


La guerre contre la Libye est pour moi une mauvaise cause. Si seulement "notre chef des armées" était un preux chevalier défenseur des vraies bonnes causes et vrai "redresseur de torts" ! Hélas,
je crains fort que ce ne soit tout l'inverse.


 Je te souhaite une meilleure santé.


Bonne nuit


Deu te guard!


Bisous - Marceline



Brahim 08/07/2011 02:46


Chère amie

Vos informations contredisent toute la propagande mensongère des médias occidentaux, qui diffusent de la désinformation sur la réalité du terrain lybien, c'est exactement le même scénario irakien
qui se reproduit en Afrique du Nord, des invasions qui se ressemblent comme de goutte d'eau, les prédateurs occidentaux n'ont pas retenu l'histoire, ils rééditent les mêmes barbaries du passé. Je
ne savais pas qu'il y a eu une manifestation monstre à Tripoli, vous me l'apprenez grâce à vos informations, c'est une information qui n'est pas passée sur les médias même pas algériens. Les pays
de l'Otan qui ont envahi la Lybie et pratiquent du terrorisme qui ne dit pas son nom, ont saboté la révolution en cours en Lybie, pour la transformer à une guerre sanglante civile, des attaques de
l'Otan sur la Lybie en vu de sa destruction totale, c'est bien calculé, la Lybie riche en pétrole, une fois le conflit terminé aura besoin de se reconstruire et devinez qui va en profiter? si la
volonté des pays qui attaquent la Lybie sous couvert de l'Otan, était d'aider le peuple lybien de se débarrasser du tyran, ils auraient pu se limiter à l'embargo aérien comme le stipule l'article
1973 de résolution de l'Onu. Ce qui se passe envers les pays faibles, c'est du terrorisme pur et simple, s'attaquer comme le fait l'Otan et les américains aux pays souverains pour s'accaparer des
richesses de ces pays, c'est pire ce qu'a fait Hitler, ce sont les puissants armées jusqu'aux dents d'une barbarie inégalée qui s'attaquent aux pays non puissants, mais qui ont des richesses. Il
parait que les américains renégocient avec le régime fantôche de Baghdad pour rester en Irak, j'en étais sûr, que les prédateurs américains ne quitteraient jamais l'Irak riche en pétrole, ce qui se
passe en Lybie actuellement, c'est le même scénario, les prédateurs occidentaux, Sarkozy et le sioniste criminel Levy qui veut faire une place pour Israël en Lybie, ne quitteront pas ce pays riche
aussi en pétrole, il faudrait une vraie rébellion populaire, pas les traitres lybiens qui ont fait appel aux occidentaux pour occuper leur pays, mais une guerre de libération, à l'algérienne, du
peuple lybien contre les rebelles traitres, et leurs maitres occidentaux, la France en tête qui a un passé historique coloniale épouvantable en Algérie et dans toute la région, ne renonce pas à ses
rêves de réoccuper la région, la France de Sarkozy tente de revenir en force, elle réédite le même scénario de l'époque coloniale, mais sous une forme différente, par un contrôle des richesses de
la Lybie à distance, parce qu'une colonisation ou une invasion militaire directe sir le terrain, seraient fatale pour les pays occidentaux sur l'Irak a embourbé les américains jusqu'aux cou, idem
pour l'Afghanistan, les talibans mettent les troupes de l'Otan sur le terrain à mal, il est plus facile pour ces prédateurs de larguer des bombes à partir d'avions, ils sont trop lâches pour
débarquer sur le terrain lybien, l'Irak, l'Afghanistan, pour affronter la rébellion, ils sont encore traumatisés par l'Irak et l'Afghanistan, des prédateurs lâches qui sur le terrain sont
incapables d'affronter les guerrillas.

Mille mercis pour toutes ces informations fort intéressantes, et le beau travail de recherche que vous faites.

Votre ami Brahim


L17 08/07/2011 23:46



Cher ami Brahim


Je comprends votre indignation que je partage.


 En effet les USA, la France de Sarko-BHL, la Grande-Bretagne et les pays, qui collaborent à cette coalition, ne font pas autre chose que du terrorisme d'état en bombardant la Libye et en
tentant  d'éliminer physiquement le représentant légitime du peuple libyen (Cf. cet article), quelques soient
les défauts de Kadhafi... Les Français supportent bien Sarko qui les discrédite et les ruinent !


BHL essaie maintenant de soulever les esprits contre les Syriens et leurs gouvernements avec les mensonges qui lui ont si bien réussi contre Kadhafi. Voir ICI


Pendant ce temps, il semble que Israël, expert en contrôles d'identité, Check-points et brimades en tous gens envers les Palestiniens, ont même "investi" les aéroports européens dont Roissy et
celui de Bruxelles, et les eaux territoriales grecques... Quelle honte pour la France d'obéir aux diktats d'un pays voyou étranger.


Je vous remercie vivement pour votre visite et vos encouragements.


Votre amie Marceline



GBR 05/07/2011 15:42


Merci pour ces analyses qui sortent de l'ordinaire que les journaux nous racontent depuis 3 mois sur Kadhafi et la Libye pour vendre la guerre BHL-Sarko.
On vit une drôle dépoque. Aujourd'hui BHL récidive contre la Syrie.
Pous les articles que vous citez sont super intéressant, ils donnent à réfléchir.
Bravo pour l'image des vautours sur sur la Libye C'est exactement ça

Cordialement


L17 07/07/2011 21:07



Merci  pour votre intérêt : le but de cet article est d'attirer l'attention sur  l'ingérence inadmissible dans les affaires intérieures d'un pays souverain , ce qui se passe en Libye
est semblable au scénario de la guerre d'Irak ... Le même type de mensonges illustrant le proverbe :"Lorsque l'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage !


 Cordialement - MV.



Présentation

  • : Salam - Akwaba
  • Salam - Akwaba
  • : Littérature, citations, politique internationale (conflit Palestine-Israël, mondialisation...), Afrique, Maghreb, problèmes de société, religions, faune, flore, etc...
  • Contact

Guadeloupe

Album photos privé - Avril 2008
La Pointe des Châteaux

Recherche

Remerciements


 "Toute vie véritable est rencontre"

 

         Salam et Akwaba !


Merci de tout coeur

          à tous mes chers visiteurs.

  Merci pour vos messages. 

 

             Bonne journée à chacun de vous.

 


MERCI et soleil 946s

A Diffuser Sans Modération...

metiers-facteur-1   


 Citoyennes et Citoyens

Réveillez-vous !

 

MERCI en Rouge mess Merci1

Pétitions

  Votre Attention SVP Fond Vert t11-14 clown-tambour

 

 

 

 

 

  Pétitions

     à la Une

 

 


 

Cet article est en cours de mise à jour

 

  Cliquer sur LIEN  pour y accéder

.

Merci de votre compréhension


Fleur anim&e nature-46

 

   Pétition France Palestine AFPS

 

* Non à la criminalisation du boycott d'Israël !

 

    Pour la défense des Palestiniens,

l'AFPS Association

France Palestine Solidarité

a mis en ligne

mardi 18 septembre 2012


Une pétition réclamant l’abrogation

de la circulaire de février 2010

(signée Mme Alliot-Marie)

qui assimile les actions de boycott

des produits israéliens


 « à de la provocation,

 

à la discrimination

 

ou à la haine raciale. »


En application de cette circulaire,

les contrevenants encourent.

  des poursuites judiciaires.

 

 

 

  Pour plus d’informations et pour Signer :

Un Clic sur la vignette AFPS

 

  Logo-France-Palestine Solidarité Capture

 

 

Barre vert mordoré

 

 

 

MERCI nadn6mnq

A l'attention des visiteurs

  Pax Americana 2

        Les internautes désirant publier sur leurs blogs, TOUT ou PARTIE  des photos ou articles parus sous ma plume sur Salam-Akwaba auront la gentillesse et la courtoisie de :

  -   m’en informer auparavant

   -   citer CLAIREMENT leur source au début de leur propre article : Lien vers Salam-Akwaba, Titre de l’article source, auteur : L17

        Pour plus de précisions voir  ICI

 


Pax Americana 2