Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:02

 

fable de la fontaine - illustration Oudry - la mort et et le bûcheron

fable de la fontaine - illustration Oudry - la mort et le malheureux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Signet hr2-copie-1

 

 

         La fable d’ Esope "Le vieillard et la Mort", que l’on peut lire ci-dessous, a inspiré à  Jean de La Fontaine trois autres fables sur le thème de l’Homme face à la Mort:

 La Mort et le Malheureux - La Mort et le Bûcheron

La Mort et le Mourant

    N'étant pas de celles que l'on apprenait souvent en classe, ces fables ne sont pas des plus connues, mais elles rejoignent les préoccupations actuelles de la société française sur ce sujet, et les débats du Sénat sur l'euthanasie des 25-26 janvier 2011.


     Ces fables montrent combien tous les hommes sont attachés à leur existence, aussi misérable soit-elle.


Selon un dicton catalan 

 "Payer et mourir, on a toujours le temps !

                                                                  

 

Le Vieillard et la Mort

Barre Rouge VertictaleUn jour un vieillard ayant coupé du bois, le chargea sur son dos. Il avait un long trajet à faire. Fatigué par la marche, il déposa son fardeau et il appela la Mort.

La Mort parut et lui demanda pour quel motif il l’appelait. Le vieillard répondit :  "C’est pour que tu me soulèves mon fardeau…"

 

 

 

 

Signet hr2-copie-1


 

etoile 035Chez La Fontaine, " La Mort et le Malheureux " (I, fable 15), premier exemple des "fables doubles" est suivie de " La Mort et le Bûcheron " (I, fable 16 – la plus connue des trois : source  Esope)


 

        La Mort et le Malheureux


    Un Malheureux appelait tous les jours
  La mort à son secours;
    Ô Mort, lui disait-il, que tu me sembles belle !
Viens vite, viens finir ma fortune cruelle.
La mort crut en venant, l'obliger en effet.

 

Elle frappe à sa porte, elle entre, elle se montre.
    Que vois-je ! cria-t-il, ôtez-moi cet objet ;
Qu'il est hideux ! que sa rencontre
Me cause d'horreur et d'effroi !
N'approche pas, ô Mort ; ô Mort, retire-toi.

 

Mécénas fut un galant homme :
Il a dit quelque part : Qu'on me rende impotent,
Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme
Je vive, c'est assez, je suis plus que content.

 

Ne viens jamais, ô Mort ; on t'en dit tout autant.

 


Signet hr2-copie-1

 


La Mort et le Bûcheron


Un pauvre bûcheron, tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé, marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier et la corvée
Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la Mort ; elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire.
C'est, dit-il, afin de m'aider
A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.

Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes :
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes.

 

 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 

 

etoile 035On peut lire la troisième fable : La Mort et le Mourant (VIII.fable I) en cliquant sur la vignette


fable de la fontaine - illustration oudry - la mor-copie-1


Barre fin article

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 20:15

 

SENAT - 26 janvier 2011 - Rejet de la Loi sur l'euthanasie

 

  Au Sénat - Nuit du 25 au 26 janvier 2011

 

Pax Americana 2

 

 

Quelque soit notre position, cela nous concerne tous.

C'est de notre seule responsabilité personnelle.

 

      Dans la nuit du mardi au mercredi 26 janvier 2011,

la majorité des sénateurs présents a rejeté, par 170 voix contre 142, la  proposition de loi élaborée et adoptée par la Commission des Affaires sociales du Sénat le 18 janvier 2011, à partir des propositions de loi présentées par les sénateurs Alain Fouché (UMP) le 23 octobre 2008, Guy Fischer (PCF) le 13 octobre 2010 et Jean-Pierre Godefroy(PS) le 12 juillet 2010.

       La Commission des Affaires sociales du Sénat a donc procédé le 18 janvier 2011 "à l'examen du rapport de M. Jean-Pierre Godefroy sur les propositions de loi  n° 659 (2009-2010) de M. Jean-Pierre Godefroy et plusieurs de ses collègues, relative à l'aide active à mourir,  n° 31 (2010-2011) de M. Guy Fischer et plusieurs de ses collègues, relative à l'euthanasie volontaire, et  n° 65 (2008 2009) de M. Alain Fouché, relative à l'aide active à mourir dans le respect des consciences et des volontés". Le  compte rendu des débats met en lumière les motivations des uns et les réticences des autres (Cf. site du Sénat)


        Cette loi visait à instaurer la légalisation de l’euthanasie, celle du suicide assisté à la charge des médecins traitants.


        Le respect de la vie, de toute vie,

                                 semble l’avoir emporté.

 

       Lors de l'examen de la proposition de loi par le Sénat, plusieurs amendements ont été déposés : l'adoption de huit d'entre eux a vidé le texte de sa substance. Une vidéo du Sénat montre les moments forts des débats.

 

         Les promoteurs de cette loi vont revenir à la charge pour tenter de la faire adpoter, à la "faveur" d'un cas douloureux, suscitant à juste titre émotion et compassion de tous.  Ils prétendent pourtant défendre la dignité humaine...

 Qui sont-ils pour juger de la dignité d'une vie, légiférer et décider, selon leurs critères mortifères, si une vie mérite ou non d'être vécue ?


       Nous ne devons laisser ce pouvoir de juger de la dignité de notre vie à  Personne !

       Comment peut-on concevoir de faire supporter à quelqu’un d’autre la responsabilité de sa propre mort ?  Est-ce la vocation d’un médecin de donner la mort ? Quelle confiance peut-il exister entre patient et médecin, dans le contexte d’une mort programmée ?

   

       Par ce biais de l’euthanasie volontaire, c’est la peine de mort, abolie en 1981, qui est restaurée ! C’'est la porte ouverte à toutes sortes de dérives, à tous les "effets pervers" qui ne manqueront pas de se produire... De plus autre aspect sordide : le suicide assisté aura un coût à la charge des citoyens !


      Toute personne sensée se refusera à financer des projets de mort : alors, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, exercez donc vos talents et vos imaginations à élaborer des lois garantissant la meilleure vie possible à vos concitoyens de la naissance à leur mort naturelle.


     Rester vigilant s'impose !


       C'est pourquoi il faut continuer le combat pour la Vie, l'accompagnement des malades, des handicaps jusqu'au bout, en rejoignant tous ceux (56.000 à ce jour) qui ont signé l'Appel au monde politique :

 

     Voir la pétition ici 

↓ 

Stop à l'euthanasie


 

 

SERINGUE products isn BD integra syringe Bis      Précisons la signification du mot "euthanasie" : "à l'origine, l'euthanasie (du grec : ευθανασία - ευ, bonne, θανατ mort) désigne l'acte mettant fin à la vie d'une autre personne pour lui éviter les [affres] de l'agonie"

     

          Depuis plusieurs années, on assiste en Europe à des offensives répétées en faveur du "suicide assisté", et en France aux tentatives de vider de son sens la Loi Léonetti (2005) relative aux droits des malades et à la fin de vie (pas d’acharnement thérapeutique – accès aux soins palliatifs) .  


      Les affirmations du sénateur de Guy Fischer, relatives aux devoirs des médecins laissent assez perplexe…  Son exposé de motifs de légalisation de l’euthanasie, ainsi que ceux de ses deux collègues pré cités, doivent être lus avec attention. L’argumentation s’appuie sur quelques cas douloureux. On peut lire aussi :

      "Pour notre part, nous considérons que la mort est inhérente à la vie et qu'elle n'est pas toujours la conséquence d'un dysfonctionnement physiologique. Ainsi le rapport du médecin à la mort est-il double : s'il est de son devoir d'éviter à son patient de succomber aux conséquences d'une affection curable, il lui revient aussi de l'aider dans cette phase naturelle et normale de la vie qu'est la mort.

    Aussi nous estimons que l'euthanasie ne contrevient pas au serment d'Hippocrate, bien au contraire : il place, jusqu'à la limite ultime, le patient au cœur des actes médicaux réalisés par le médecin." (Guy Fischer)


     Selon le code de déontologie médicale, quels sont donc les devoirs des médecins envers leurs patients ?

 

    Les médecins prêtent, de nos jours, une version actualisée du Serment d'Hippocrate :

 

 Serment médical

hippocrate caducee serment

  "Au moment d'être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.

 ….

. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.

Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies.  Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. …" » 


   Le Serment d’Hippocrate  stipule, entre autres, ceci :

 

« "Je jure par Apollon médecin, par Esculape, Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, et je les prends à témoin que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l'engagement écrit suivant :
….

Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j'écarterai d'eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible. Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d'y recourir. Je ne remettrai pas d'ovules abortifs aux femmes. …"


 

Pax Americana 2

 

 


Barre fin article

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 16:19

 

Hinrichtung Ludwig des XVI - Gravure allemande sur cuivre, 1793, de l'exécution du Roi Louis XVI

 

 Exécution du Roi Louis XVI  le 21 janvier 1793

Paris, Place de la Révolution (la Concorde actuellement)

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

Guillotine JB Louvion - XVIIIe siècle

    Il y a 218 ans, le roi de France Louis XVI, citoyen Louis Capet pour les révolutionnaires de ces terribles années-là, était guillotiné à Paris sur la Place de la Révolution (de nos jours, la Place de la Concorde).

 

    Depuis tous les ans, le 21 janvier date anniversaire de la mort de Louis XVI, des Français royalistes, et d’autres émus par ce destin tragique, honorent la mémoire de ce roi : des messes sont célébrées à Paris et en d’autres villes…

 

   Après la prise par le peuple de Paris, le 10 août 1792, du Palais de Tuileries - où résidait la famille royale – le roi et sa famille sont incarcérés dans la prison du Temple.

    Le 21 septembre 1792,  La Convention assemblée constituante élue au suffrage universel pour la première fois proclame l’abolition de la royauté. Tout va alors aller vite, malgré les débats houleux entre les députés (Girondins et Montagnards), quant au sort à  réserver au Roi déchu.

    Le 20 novembre 1792, la découverte aux Tuileries de documents secrets dans la fameuse « armoire de fer » prouvant, selon  les révolutionnaires, la trahison de Louis XVI précipite les événements et rend le procès du roi inévitable.

      Voir  ICI et   . Il faut noter que l’authenticité de ces documents n’est pas prouvée selon deux historiens contemporains Paul et Pierrette Girault de Coursac, spécialistes du règne de Louis XVI.

 

    Le procès, sans témoin, débute le 10 décembre 1792.

 

    Le 25 décembre 1792, jour de Noël, il écrit son testament. Après l’avoir rédigé, il dit à  Malesherbes l’un de ses amis défenseurs venu le visiter :

« J'ai arrangé mes petites affaires; à présent ils peuvent faire de moi ce qu'ils voudront. »

       Le lendemain, Louis XVI comparaît devant la Convention. Après la plaidoirie de ses défenseurs, le 28 décembre, il fait une courte déclaration :

Cf.  Convention nationale

 Débats de la Convention nationale [archive], 1828, p. 248

 

« On vient de vous exposer mes moyens de défense, je ne les renouvellerai point ! En vous parlant peut-être pour la dernière fois, je vous déclare que ma conscience ne me reproche rien, et que mes défenseurs ne vous ont dit que la vérité… »

 

      Les jours qui suivent, jusqu’au 16 janvier 1793 date du dernier vote capital, les débats se déroulent à la Convention, débats houleux, pour ne pas dire haineux, aux cours desquels se déchaînent les « ténors » de la Convention pour réclamer « la mort ! » : Danton, Vergniaud, Robespierre, Saint-Just, Marat, Barère, Sieyès, Collot d'Herbois, Billaud-Varenne, Lepeletier de Saint-Fargeau, etc. ... qui, à leur tour, monteront sur l’échafaud…


      Le sort de Louis XVI, celui de son épouse Marie-Antoinette et de leurs enfants, sont scellés…  à 5 voix de majorité !

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

   Voici le Testament de Louis XVI, remis à la Commune le jour de son exécution.

Source ; http://fr.wikisource.org/wiki/Testament_de_Louis_XVI

 

    Ce beau texte profondément humain, empreint de simplicité, d’humilité, de pardon pour ceux qui le condamnent, de reconnaissance pour les amis qui l’ont aidé dans ses épreuves, d’affection pour son épouse et leurs enfants, est celui d’un vrai chrétien. Ce témoignage émouvant mérite d’être connu.

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 

 

Testament de Louis XVI

25 décembre 1792

 

Avertissement :Le texte est basé sur le manuscrit original et respecte donc la graphie de l'époque.

 

Testament de Louis XVI, rédigé le 25 décembre 1792, envoyé à la Commune de Paris, le 21 janvier 1793.

 


Au nom de la tres Sainte Trinité du Pere du fils et du St Esprit. Aujourd'hui vingt cinquieme jour de Decembre, mil sept cent quatre vingt douze. Moi Louis XVIe du nom Roy de France, etant depuis plus de quatres mois enfermé avec ma famille dans la Tour du Temple a Paris, par ceux qui etaient mes sujets, et privé de toute communication quelconque, mesme depuis le onze du courant avec ma famille de plus impliqué dans un Proces dont il est impossible de prevoir l'issue a cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun pretexte ni moyen dans aucune Loy existante, n'ayant que Dieu pour temoin de mes pensées et auquel je puisse m'adresser. Je declare ici en sa presence mes dernieres volontés et mes sentiments.

Je laisse mon ame a Dieu mon createur, je le prie de la recevoir dans sa miséricorde, de ne pas la juger d'après ses merites, mais par ceux de Notre Seigneur Jesus Christ qui s'est offert en sacrifice a Dieu son Pere, pour nous autres hommes quelqu'indignes que nous en fussions, et moi le premier.

« Je meurs dans l'union de notre sainte Mere l'Eglise Catholique, Apostolique et Romaine, qui tient ses pouvoirs par une succession non interrompue de St Pierre auquel J.C. les avait confiés. Je crois fermement et je confesse tout ce qui est contenu dans le Symbole et les commandements de Dieu et de l'Eglise, les Sacrements et les Mysteres tels que l'Eglise Catholique les enseigne et les a toujours enseignés. je n'ai jamais pretendu me rendre juge dans les differentes manieres d'expliquer les dogmes qui dechire l'Eglise de J.C., mais je m'en suis rapporté et rapporterai toujours si Dieu m'accorde vie, aux decisions que les supérieurs Ecclésiastiques unis à la Sainte Église Catholique, donnent et donneront conformement a la discipline de l'Eglise suivie depuis J.C. Je plains de tout mon cœur nos freres qui peuvent etre dans l'erreur, mais je ne pretends pas les juger, et je ne les aime pas moins tous en J.C. suivant ce que la charité Chretienne nous l'enseigne.

Je prie Dieu de me pardonner tous mes pechés. J'ai cherché a les connaitre scrupuleusement a les detester et a m'humilier en sa presence, ne pouvant me servir du Ministere d'un Pretre Catholique. Je prie Dieu de recevoir la confession que je lui en ai faite et surtout le repentir profond que j'ai d'avoir mis mon nom, (quoique cela fut contre ma volonté) a des actes qui peuvent estre contraires a la discipline et a la croyance de l'Eglise Catholique a laqu'elle je suis toujours resté sincerement uni de cœur Je prie Dieu de recevoir la ferme resolution ou je suis s'il m'accorde vie, de me servir aussitot que je le pourrai du Ministère d'un Pretre Catholique, pour m'accuser de tous mes peches, et recevoir le Sacrement de Penitence.

« Je prie tous ceux que je pourrais avoir offensés par inadvertance (car je ne me rappelle pas d'avoir fait sciemment aucune offense à personne), ou à ceux à qui j'aurais pu avoir donné de mauvais exemples ou des scandales, de me pardonner le mal qu'ils croient que je peux leur avoir fait.

« Je prie tous ceux qui ont de la Charité d'unir leurs prières aux miennes, pour obtenir de Dieu le pardon de mes péchés.

« Je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont fait mes ennemis sans que je leur en aie donné aucun sujet, et je prie Dieu de leur pardonner, de même que ceux qui par un faux zèle, ou par un zèle mal entendu, m'ont fait beaucoup de mal.

« Je recommande à Dieu, ma femme, mes enfants, ma sœur, mes Tantes, mes Frères, et tous ceux qui me sont attachés par les liens du Sang, ou par quelque autre manière que ce puisse être. Je prie Dieu particulièrement de jeter des yeux de miséricorde sur ma femme, mes enfants et ma sœur qui souffrent depuis longtemps avec moi, de les soutenir par sa grâce s'ils viennent à me perdre, et tant qu'ils resteront dans ce monde périssable.

« Je recommande mes enfants à ma femme, je n'ai jamais douté de sa tendresse maternelle pour eux; je lui recommande surtout d'en faire de bons chrétiens et d'honnêtes hommes, de leur faire regarder les grandeurs de ce monde-ci (s’ils sont condamnés à les éprouver) que comme des biens dangereux et périssables, et de tourner leurs regards vers la seule gloire solide et durable de l'Éternité. Je prie ma sœur de vouloir bien continuer sa tendresse à mes enfants, et de leur tenir lieu de Mère, s'ils avaient le malheur de perdre la leur.

« Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu'elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrais lui avoir donnés dans le cours de notre union, comme elle peut être sûre que je ne garde rien contre elle si elle croyait avoir quelque chose à se reprocher.

« Je recommande bien vivement à mes enfants, après ce qu'ils doivent à Dieu qui doit marcher avant tout, de rester toujours unis entre eux, soumis et obéissants à leur Mère, et reconnaissants de tous les soins et les peines qu'elle se donne pour eux, et en mémoire de moi. je les prie de regarder ma sœur comme une seconde Mère.

« Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur de devenir Roi, de songer qu'il se doit tout entier au bonheur de ses Concitoyens, qu'il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'éprouve. Qu'il ne peut faire le bonheur des Peuples qu'en régnant suivant les Lois, mais en même temps qu'un Roi ne peut les faire respecter, et faire le bien qui est dans son cœur, qu'autant qu'il a l'autorité nécessaire, et qu'autrement, étant lié dans ses opérations et n'inspirant point de respect, il est plus nuisible qu'utile.

« Je recommande à mon fils d'avoir soin de toutes les personnes qui m'étaient attachées, autant que les circonstances où il se trouvera lui en donneront les facultés, de songer que c'est une dette sacrée que j'ai contractée envers les enfants ou les parents de ceux qui ont péri pour moi, et ensuite de ceux qui sont malheureux pour moi. Je sais qu'il y a plusieurs personnes de celles qui m'étaient attachées, qui ne se sont pas conduites envers moi comme elles le devaient, et qui ont même montré de l'ingratitude, mais je leur pardonne, (souvent, dans les moment de troubles et d'effervescence, on n'est pas le maître de soi) et je prie mon fils, s'il en trouve l'occasion, de ne songer qu'à leur malheur.

« Je voudrais pouvoir témoigner ici ma reconnaissance à ceux qui m'ont montré un véritable attachement et désintéressé. D'un côté si j'étais sensiblement touché de l'ingratitude et de la déloyauté de gens à qui je n'avais jamais témoigné que des bontés, à eux et à leurs parents ou amis, de l'autre, j'ai eu de la consolation à voir l'attachement et l'intérêt gratuit que beaucoup de personnes m'ont montrés. Je les prie d'en recevoir tous mes remerciements; dans la situation où sont encore les choses, je craindrais de les compromettre si je parlais plus explicitement, mais je recommande spécialement à mon fils de chercher les occasions de pouvoir les reconnaître.

« Je croirais calomnier cependant les sentiments de la Nation, si je ne recommandais ouvertement à mon fils MM. de Chamilly et Hue, que leur véritable attachement pour moi avait portés à s'enfermer avec moi dans ce triste séjour, et qui ont pensé en être les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Cléry des soins duquel j'ai eu tout lieu de me louer depuis qu'il est avec moi. Comme c'est lui qui est resté avec moi jusqu'à la fin, je prie M. de la Commune de lui remettre mes hardes, mes livres, ma montre, ma bourse, et les autres petits effets qui ont été déposés au Conseil de la Commune.

« Je pardonne encore très volontiers a ceux qui me gardaient, les mauvais traitements et les gênes dont ils ont cru devoir user envers moi. J'ai trouvé quelques âmes sensibles et compatissantes, que celles-là jouissent dans leur cœur de la tranquillité que doit leur donner leur façon de penser.

«Je prie MM. de Malesherbes, Tronchet et de Sèze, de recevoir ici tous mes remerciements et l'expression de ma sensibilité pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donnés pour moi.

« Je finis en déclarant devant Dieu et prêt à paraître devant lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi.

« Fait double à la Tour du Temple le 25 Décembre 1792.

« Louis.


 

Signet hr2-copie-1

 

 

Quelques Notes…

 

Guillotine JB Louvion L’image de la guillotine, présentée ici, est une gravure du XVIIIe siècle. Ces deux avis terrifiants y sont gravés aussi et l’encadrent :

 

"Le poignard des patriotes est la hache de la loi .

Traites regardez et tremblez elle ne perdra son activité,

que quand vous aurés tous perdu la vie." 


 Guillotine JB LouvionSur l’histoire de la guillotine voir en cliquant sur les vignettes ci-dessous :

 

Guillotine WikipédiaGuillotine from the George S. Stuart Gallery of Historical

 

 

 

 

Guillotine JB Louvion  Un document de la " BNF : La guillotine en 1793 : d'après des documents inédits des Archives nationales / Hector Fleischmann"


  Guillotine JB LouvionLa peine de mort a été, Dieu merci, abolie dans notre pays et la sinistre machine  reléguée au musée des horreurs ! Merci aussi à tous ceux qui ont œuvré pour son abolition, en particulier à Robert Badinter.

Plus d’informations ICI

 

 etoile 035 La peine de mort continue d’exister dans de trop nombreux pays dans le monde et, entre autres, dans certains pays chrétiens… Que ceux qui croient en Dieu  et passent sur ce site, aient la curiosité de lire, ou relire, l’histoire de Caïn et Abel : n’est-il pas remarquable que Dieu n’ôte pas la vie de Caïn pour le meurtre de son frère ? Cela ne devrait-il pas nous faire réfléchir ?

Voir Gn 4, 1-16

 

 

Guillotine JB Louvion   Le site  Histoire-Géo-EducationCivique-Etc… propose un article sur « Le procès et la mort de Louis XVI (11 décembre 1792-21 janvier 1793) » publié en mai 2008 avec des séquences vidéo 1  et  2  de La Révolution française, film de Robert Enrico, sorti en 1989 (à l’occasion du Bicentenaire de la Révolution).

 

etoile 035 Sur tous les acteurs de ce drame et de cette Révolution qui ont déchiré notre pays, les documents et ouvrages historiques abondent. Chacun en trouvera sans peine. Il faut noter que, depuis quelques années, plusieurs historiens ont réhabilité la figure du Roi Louis XVI qui ne méritait pas tant d'infamie de la part de ses contemporains...

    

     Il semble que la biographie de Louis XVI, écrite par l’historien Jean-Christian Petitfils en 2005, soit actuellement la meilleure. S’appuyant sur une documentation importante, l’auteur s’attache à peindre le vrai visage de Louis XVI en balayant  tous les clichés qui le dénaturaient : c'est le portrait « d'un homme intelligent et cultivé, d'un roi scientifique, passionné par la marine et les grandes découvertes, qui, en politique étrangère, joua un rôle déterminant dans la victoire sur l'Angleterre et dans l'indépendance américaine. Loin d'être un conservateur crispé, en 1787 il voulut réformer en profondeur son royaume par une véritable Révolution royale… » Cf. 4eme de couverture du livre.

 

etoile 035   La veille de la fuite à Varennes, en juin 1791, Louis XVI avait écrit un  " testament politique". Ce texte était connu à cette époque et a desservi le roi lors du procès.

Ce manuscrit, disparu depuis lors, a été retrouvé en 2009 aux USA.  


 etoile 035 Voici pour terminer un beau portrait de Louis XVI, roi de France et de Navarre (1754-1793) peint en 1776 par Joseph-Siffred Duplessis (1725-1802). Ce tableau est actuellement au Musée national du Château et des Trianons  à Versailles.

 


 

Louis XVI -1775 - Portrait par Duplessis

 

 



Barre fin article

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:00

 

 

 

 

1er janvier 2011


Fleurs poins TER 17rBonne et Heureuse Année 2011

Que la Nouvelle Année

Apporte à chacun

Sagesse, Paix, Bonheur

Afin que plus de fraternité et de paix

Règnent sur notre Terre.

 

 Deu vos Guard !


etoile scinct

 

En ce Jour de l’An

Que la joie pétille en nos cœurs !

 

Feu artifice jolie carte 1

 

 

etoile scinct

 

 

 

 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 01:00

 

Colombe de l'Avenir - Pablo Picasso 1962 - Reproduction photo

La Colombe de la Paix et de l'Avenir, espérant contre toute Espérance,

survole les décombres de notre Terre

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 

     L’année 2010 s’achève... Que l'Année Nouvelle soit meilleure !


     Avant d’écrire mes vœux de Nouvel An, j’ai eu la curiosité de relire ceux de janvier dernier. Grande est ma perplexité pour en formuler de nouveaux devant le bilan de 2010.

     Que pourrais-je espérer de mieux que ce que je souhaitais pour Tous sur ma « Carte de Vœux » il y a un an ?

 

     Espérer contre toute espérance, à temps et à contretemps, prier et agir modestement, à la place qui est la mienne, pour que les cœurs et les esprits (et d'abord les miens) s’ouvrent à plus d’humanité afin que la Colombe de la Paix, meurtrie, les ailes ensanglantées, ne survole plus des champs de ruines sur notre Terre qu’elle a déserté. 

 

     Au regard  de chaque souhait pour 2010, force est de constater avec tristesse que rien, ou presque, rien n’a évolué vers plus de bien, d’humanité et de fraternité… vers moins d’égoïsme et de violence sur notre Terre : bilan affligeant !

 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 

etoile 107Les Murs, qui séparent les pays et les hommes les uns des autres, se sont-ils écroulés ?


     NON !  On en construit d’autres !


 

etoile 107Nos dirigeants ont-ils cessé de désigner des boucs émissaires à la vindicte publique pour faire diversion ?


      NON ! Le bouc émissaire est par définition l’Autre, celui qui est différent ou que   l’on perçoit comme différent : en France les « Roms », les immigrés… En Israël, ce sont les musulmans, tous appelés «  Arabes » même s’ils sont Iraniens ou citoyens d’autres pays… Ailleurs, autre « chose » encore !


 

etoile 107Le Président Obama, malgré son Prix Nobel de la Paix, a-t-il vraiment été un artisan de paix ?


      NON ! Les troupes US (OTAN) sont toujours en Afghanistan. Elles bombardent quotidiennement le Pakistan au moyen de drones et autres armes, ne ciblant  of course ! que les affreux terroristes !!! En Irak, les troupes US ont été remplacées par leurs mercenaires…

 L’Iran est cerné sur presque toutes ses frontières par les bases militaires de l’Oncle Sam… qui continue d’armer Israël…

 Quant aux pourparlers de Paix  en vase clos Obama – Netanyahu – Abbas, ils n’ont pas tardé à avorter vu la « bonne volonté manifeste » de l’Israélien, le manque de fermeté de l’Américain, et la faiblesse du Palestinien  qui sert de pion aux deux autres...


 

etoile 107Le blocus de Gaza a-t-il cessé ?

L’occupation, la colonisation israéliennes de la Cisjordanie et de   Jérusalem-Est ont-elles pris fin ?

 

      NON !  Blocus de Gaza, occupation et colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est n’ont fait que se renforcer au cours de cette année : Israël continue de « grignoter » les terres de Palestine afin de tout s’approprier…


etoile 107L’Armée française a-telle quitté l’Afghanistan ?

 

      NON ! N. Sarkozy qui, hélas, préside aux destinées de notre pays, a expédié des effectifs supplémentaires : triste Noël pour la famille du 50eme malheureux soldat tué là-bas pour rien.


 

 

etoile 107Les démocraties occidentales  sont-elles devenues cette année des modèles à exporter dans les « pays Tiers » ?


      NON !  Pas vraiment ! Il suffit de regarder ce qui se passe en France… en Italie… en Belgique et même aux Etats-Unis pour s’apercevoir que la pauvreté s’est accrue en 2010, que le modèle occidental capitaliste est en faillite : pas la moindre répartition intelligente des richesses, l’augmentation du chômage et les financiers qui continuent de prospérer sans vergogne sur la misère des populations.


 

etoile 107Les Peuples se sont-ils dotés, en 2010, de dirigeants plus intègres soucieux du Bien commun ?

 

      NON ! Un exemple parmi d'autres - ce n’est sûrement pas le seul - les élections en Côte d’Ivoire (ce pays me tient à cœur car des amis chers y vivent) risquent de se solder par une guerre civile, vu l’obstination du président sortant - et sorti par les urnes - qui depuis 10 ans n’est rien moins qu’un gage de paix. Savez-vous pourquoi on le surnomme « le boulanger d’Abidjan » ? Avez-vous entendu parler de ses « Jeunes Patriotes », de ses mercenaires libériens et des méfaits des uns et des autres ?


 

etoile 107Nicolas Sarkozy va-t-il épargner un second mandat aux Français ?

 

      RIEN N’EST MOINS SÛR ! Et le challenger que les médias et plusieurs lobbys  essaient de nous vendre est loin d’être meilleur !  DSK, pour ne pas le nommer, fraye avec toute la Finance internationale est paraît-il un homme de gauche… Mais son cœur ne bat que pour un pays étranger auquel il semble tout dévoué si l’on en croit ses propres déclarations…

    

 

etoile 107 Avons-nous, habitants de cette Terre, continué à l’exploiter à mort au profit de quelques uns ? Que répondre ?


      OUI et NON ! La prise de conscience des problèmes et des désastres écologiques économiques et sociaux qui nous guettent progressent au sein des populations…

 Mais l’avidité de certains pays à accaparer les ressources alimentaires, minières, énergétiques et aquatiques de la Planète n’a pas faibli et ils sont prêts à tout pour ce faire…

 

 

 

Signet hr2-copie-1

 

 

 

 

   CARITAS    Après ces constats désolants, il ne reste aux hommes et aux femmes de bonne volonté de tous pays, de toutes croyances, que leur courage, leur foi et la force de leurs convictions, pour s’unir afin de rendre notre monde meilleur, un monde où chacun pourrait vivre en paix et manger tous les jours à sa faim sous un toit pour abriter sa famille.

 

 

 


 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 22:00

 

 بيت لحم

 

 

            بيت لحم   Le mur à l'entrée de Bethléem   بيت لحم

 

 

Israel Mur de séparation Bethléem 1135 - Photo prise en juin 2006 par Apollon - upload Wikimédia - licence Creative Commons

 

  Sur la pancarte géante [on pouvait lire en 2006] :

"ministry of tourism, go in peace"

 

 

 بيت لحم

 

 

 

  etoile 107  Bethléem (بيت لحم en arabe), dont le nom vient du syriaque, signifiant « maison du pain », est l’un des premiers Lieux Saints  pour les chrétiens, lieu de pèlerinage à Noël : selon la tradition évangélique, Jésus de Nazareth y est né il y a deux mille ans…

    De nos jours, Bethléem, ville située en Cisjordanie à 10 km au sud de Jérusalem, est un important centre religieux ; pour les juifs ce serait aussi le lieu de naissance et de couronnement de leur roi David.

    Bethléem compte une population d'environ 30.000 habitants composée en majorité de Palestiniens musulmans et d'une petite communauté de Palestiniens chrétiens (l'une des plus ancienne au monde)


  etoile 107 Depuis plus de six ans, Bethléem est séparée du reste de la Palestine et d’Israël  par le Mur que l’on peut  « admirer » sur les photos : les points de passage d’une zone à l’autre sont contrôlés militairement par Israël qui, seul,  accorde des laissez-passer aux habitants palestiniens ou aux étrangers  (donc aux pèlerins éventuels) qui voudraient se rendre à Bethléem en Cisjordanie occupée… Ce territoire palestinien dépend, en principe, officiellement de l’Autorité palestinienne mais il se réduit d'année en année comme "une peau de chagrin" du fait de la colonisation israélienne*...

 

    Au pied de ce Mur, en général décoré de graffitis côté palestinien, les habitants de Bethléem ont édifié cette année une crèche rustique...


www.aloufok.net/local/cache-vignettes/L350xH233/arton2933-9bc81.jpg

"Une crèche au pied du "mur". Bethléem, 20 décembre 2010."

 

... et accroché des étoiles lumineuses, en souvenir de l'Enfant Jésus et de l'Etoile qui, dit-on, guida les pas des Mages...

 

 

 

Noël 2010 - Bethléem - www.aloufok.net/IMG/arton2959.jpg

Illuminations devant le "mur" à Bethléem 25 décembre 2010 - Photo de Al-Oufok

 

etoile 107    Ces lumières, symbole de joie et d’espérance pour tous : « au  cœur de la nuit, on célèbre le passage des ténèbres à la lumière » à l’époque du solstice d’hiver. Les chrétiens, eux, reconnaissent Jésus en cet enfant, dont le prophète Isaïe annonçait la naissance (Is 9, 1-5):


« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu  une grande lumière,

sur les habitants du sombre pays,

une lumière a resplendi…

Car un enfant nous est né,  un fils nous a été donné…

Et on lui a donné ce nom… 

Prince de la paix »

 

 

Colombe en noir et blanc 72ipajz9 

 

260px-Star of David.svg  Donc, cette année, selon Guysen News, plus de 100.000 personnes se seraient rendues à Bethléem pour fêter Noël, deux fois plus qu’en 2009 !

   Cette affluence "record" serait due à "la diminution des violences en Judée-Samarie**, la reprise économique, mais également la météo, très douce pour la saison." !

   

    Parler de la diminution des violences dans les Territoires palestiniens occupés et à Jérusalem-Est, est "une vue de l'esprit"... C'est oublier volontairement les exactions des colons, les destructions de maisons palestiniennes, les répressions de l’armée israélienne qui n'ont pas cessé durant l'année 2010 : pour ses soldats, tout ce qui bouge le long de leur barrière, dite de "sécurité", ne mérite que d’être exterminé ! 

   Du point de vue israélien, rien à signaler : il n’y a pas, ou très rarement, de victime… Il en va tout autrement pour les Palestiniens qui, presque chaque jour, comptent les arrestations

(y compris d’enfants), leurs blessés ou leurs morts...

     Ces victimes civiles palestiniennes sont toutes étiquetées "terroristes islamistes" par la puissance occupante…


260px-Star of David.svg  " Plus de 500 membres de la communauté chrétienne de Gaza [s’apprêtaient le 23 décembre] à quitter le territoire du Hamas pour participer aux célébrations de Noël à Bethléem. Un voyage coordonné par les forces israéliennes qui se donnent pour mission d'assurer la liberté de culte de toutes les religions. "
   Ont-ils
   pu tous se rendre effectivement à Bethléem, les autorités d’Israël n’accordant que 400 permis de circuler*** pendant les vacances de Noël aux Gazaouis ? Cf.  ICI 

 

 

 

 etoile 107  Mahmoud Abbas n’a pas manqué d’assister à la Messe de minuit célébrée dans la Basilique de la Nativité par Mgr Fouad Twal, le patriarche latin de Jérusalem, qui aurait donné à cette célébration, selon ce média israélien : « un ton quelque peu politique. Dans son discours (sic !), il a fait part de sa souffrance devant le blocage des négociations entre Israël et les Palestiniens, tout en répétant que "l'échec ne doit pas nous laisser dans le désespoir"»

 

     Est-ce le souhait  que Jérusalem puisse un jour devenir « la capitale de deux nations » dans laquelle coexistent pacifiquement les Croyants des  « trois religions monothéistes » qui déplait à la journaliste D. Fink, auteur de l’article ?

   

    Aucune mention d’une quelconque « souffrance devant le blocage des négociations entre Israël et les Palestiniens, tout en répétant que ''l'échec ne doit pas nous laisser dans le désespoir'' » dans cette homélie, très belle et sereine, de Mgr Fouad Twal …

 

    On peut la lire, publiée en français, sur le site ZENIT - Le monde vu de Rome. Ci-dessous un extrait de cette homélie.


Bethlehem Wall Graffiti 2

Graffiti décorant le Mur de séparation israélien à Bethléem

 


     Le Patriarche latin de Jérusalem a conclu son homélie ainsi :

 

 

 560px-Cross-Jerusalem-Potent-Heraldry.svg  En ce Noël, nous souhaitons que Jérusalem devienne non seulement la capitale de deux nations, mais aussi un modèle pour le monde entier de bonne entente et de coexistence entre les trois religions monothéistes.

  

     Notre souhait pour cette Fête est que le son des cloches de nos églises couvre le bruit des armes dans notre Moyen-Orient blessé. Que la joie se dessine sur tous les visages, que l'allégresse pénètre tous les cœurs !

 

     Prions pour la paix : nous souhaitons qu'elle descende sur le peuple d'Israël comme sur le peuple de Palestine et sur tout le Moyen-Orient, afin que nos enfants puissent vivre et grandir dans un environnement serein.

  

    Chers Frères et Sœurs, chers pèlerins, chers amis, la paix de l'Enfant de la Grotte soit avec vous ! Ne nous laissez pas seuls dans ces situations difficiles. Priez pour nous, nous en ferons autant pour vous. Joyeux Noël !

 

 

560px-Cross-Jerusalem-Potent-Heraldry.svg

 

 

Quelques notes

 

*  Au sujet de la colonisation israélienne en Cisjordanie occupée, on peut consulter la carte  qui montre, mieux que de longues explications, la réalité de la situation sur le terrain : le morcélement et l'invasion inexorable par les colons de ce territoire palestinien, occupé et bouclé par l'armée israélienne.

 

** "Judée-Samarie" est le concept politico géographique, inventé depuis quelques années (?) par les sionistes pour désigner la Cisjordanie occupée. Tout le monde comprend  le message  qu’Israël veut ainsi imprimer dans les esprits « urbi et orbi » : les mots ne sont pas innocents. Lorsque l’on sait, qu’au temps de Jésus dans la Palestine romaine, les Juifs abhorraient les Samaritains et vice versa … associer ces deux contrées bibliques est étrange. Le temps a passé, et au XXIe siècle ces contrées palestiniennes portent le nom de Cisjordanie (West Bank en anglais).

 

***  Sur le site de l' Ambassade d'Israël de Paris on peut lire ceci :

"Pendant les vacances de Noël, 400 permis ont été attribués aux pèlerins de Bethlehem vers Gaza ainsi que 100 permis de voyage à l’étranger et 257 permis de voyages d’affaires de Gaza pour encourager des opérations commerciales."

 

>>>  Sources : Wikipedia, Al-Oufok et Guysen International News.

   

    * Un grand merci à la Rédaction du site  Al-Oufok pour avoir aimablement autorisé la publication de ses photos sur ce blog.

     * Informations sur le "Graffiti à la colombe" figurant sur le "mur" de Bethléem : photo prise en mars 2008 par Pawel Ryszawa. Voir ICI

     * Ne  pas manquer de compléter ces informations sur le Mur de séparation

(d'annexion, de ségrégation ou de "sécurité"... au choix !) en lisant l'article de Wikipedia : Barrière de séparation israélienne

       * D'autres articles sur ces "murs honteux" qui défigurent la planète

        ICI et

 

>>> Cliquer sur les images et les photos pour les agrandir ou pour plus d'infos

 

 

Colombe en noir et blanc 72ipajz9

 


 

 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 10:00

 

 

etoile005b

 

 

Gloire à Dieu

Au plus haut des cieux

Et Paix sur la terre aux hommes qu'Il aime !

 

 

Adoration des bergers de Gerard van Honthorst (1622) - Wallraf-Richartz-Museum Köln (Cologne)

Naissance de Jésus et adoration des bergers 

Luc 2, 1-20 

 

 

etoile scinct

 

 

 

    « Il y avait dans la même région [de Bethléem] des bergers qui vivaient aux champs  et gardaient leurs troupeaux durant les veilles de la nuit.

     L’Ange du Seigneur se tint près d’eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa clarté ; et ils furent saisis d’une grande crainte. Mais l’Ange leur dit :

" Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple : aujourd‘hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur… "

   Et soudain se joignit à l’Ange une troupe nombreuse de l’armée céleste qui louait Dieu… »

 

 

etoile scinct

 

 

 

Joyeux Noël !

 

Que Bethléem qui a vu naître Jésus,

Soit un signe d’alliance pour tous les Croyants de Terre Sainte !

 

Que la Joie et la Paix du Seigneur

Habitent en nos cœurs

 Tout au long de l’Année qui vient !


 

 

etoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinctetoile scinct

 

 

 

 

 

"Minuit ! chrétiens"       

Jean-Pierre Rorive

Karol Golebiowski

 

   Les plus beaux Noëls au saxophone et à l'orgue

 

etoile scinct

 Paroles et histoire du cantique "Minuit Chrétiens", voir  ICI  et 

 

etoile scinct

 

 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:20

 

 

Illuminations de Noël 2010 Moret sur Loing DSC05190

 

Fête des Lumières à Moret sur Loing

 

 

les k valkadongs

 

 

  Après avoir entraîné l'assistance  à travers Moret dans leur tourbillon de lumières et leurs folles farandoles, les K'Vakadongs ont offert encore quelques danses pleines d'allégresse et un splendide feu d'artifice.

 

 

 Voici les photos de ces dernières réjouissances

La fête commence ICI


 

barre0ls.jpg

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05174

K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05175

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing Réduite DSC05189

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05178

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05179

 

 

Album Privé - Place de la Mairie Moret 111210 DSC05181

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05180

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05184link

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05182

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05186

K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05187

 

 

 

 

barre0ls.jpg

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05183

 

 

barre0ls.jpg

 

 

 

barre0ls.jpg

 

 

 

Les Saltimbanques : poème de Guillaume Apollinaire intrprété par Yves Montand

 

 

 

 


 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:15
 

 

 

Illuminations de Noël 2010 Moret sur Loing DSC05190

Illuminations de Noël dans les rues de Moret sur Loing 

 

 

 

etoile 107Samedi dernier (11 décembre 2010) à la tombée de la nuit vers 17 h, notre petite cité accueillait de joyeux et bondissants baladins, les K'valkadongs. Depuis la Porte de Samois jusqu’à la Place de la Mairie, ils ont entraîné à leur suite « dans un tourbillon d’énergies pétillantes » à travers les vieilles rues illuminées, un public nombreux, étonné, ravi et chaleureux… Au début, les petits enfants n’étaient pas trop rassurés et un peu inquiets… Il faut dire que ce cortège costumé, bruissant du son de leurs grelots, brillant de mille feux, était assez impressionnant et pittoresque. Mais à la fin du spectacle, malgré le froid, nos trois petits-fils se sont exclamé : « Il est fini, le pétacle ???»

   Un magnifique Feu d’artifice, suivi d’une dégustation de chocolat chaud offerte par la Mairie, ont clôturé la soirée.  

    Ce spectacle m'a évoqué le nostalgique poème de Guillaume Apollinaire, que chantait Yves Montand....

 

les k valkadongs - Image perso

 


 

 

 

 

etoile 144-copie-2

 

                                                                                                     Saltimbanques

 

Les K' Valkadongs - 11 décembre 2010 - Moret sur LoingDans la plaine les baladins
S’éloignent au long des jardins
Devant l’huis des auberges grises
Par les villages sans églises

Et les enfants s’en vont devant
Les autres suivent en rêvant
Chaque arbre fruitier se résigne
Quand de très loin ils lui font signe

Ils ont des poids ronds ou carrés
Des tambours des cerceaux dorés 

                                              L’ours et le singe animaux sages
                                              Quêtent des sous sur leur passage.

    

Album photos privé - K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05185

        Guillaume Apollinaire (1880-1918)                                                                    

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05159

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

barre0ls.jpg

 

 800px-Multicolour-candles-2  Et le joyeux déflilé s'étire le long des rues pour célébrer la Fête des Lumières dans notre petite cité d'Île de France.

Moret sur Loing suit ainsi, avec beaucoup d'entrain mais de modestie, l'exemple de la Cité des Gaules qui commémore avec faste - et ferveur pour les catholiques - la consécration  ancestrale de leur ville à la Madone.


  Quelques photos des festivités morétaines, puis quelques informations sur la Fête des Lumières de Lyon, à l'origine de celles qui brillent en France, tous les ans plus nombreuses, autour du 8 décembre fête de la Vierge Marie.


 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05139Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05148

 

barre0ls.jpg

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05158Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05166link

 

barre0ls.jpg

 

K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05153

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05152

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Album photos privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05170

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

barre0ls.jpg

 

 

Album Privé - Place de la Mairie Moret 111210 DSC05191

 

 

Place de la Mairie : préparatifs du feu d'artifice

 

Album photos Privé - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05171

Album photos Prive - K' Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05173 Réduite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Album photos Privé - K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05188

Abum photos Privé - K Valkadongs 111210 Moret sur Loing DSC05181

 

 

 

Illuminations_111210 Moret sur Loing DSC05190

 

 

 

barre0ls.jpg

 

gif anime puces 589

 Cliquer sur les photos pour les agrandir et sur le "Feu d'artifice" ci-dessous pour accéder aux dernières photos de la Fête des lumières Moret

 

  La fête s'est achevée dans l'enthousiasme des spectateurs, par les danses des K'Valkadongs et un magnifique feu d"artifice

 

etoile 107

 

 

barre0ls.jpg

 

 

Fête des Lumières de Lyon

 

etoile 107Les premières illuminations de la ville de Lyon datent de 1852, lorsque fut inaugurée la statue de la Vierge (sculpteur  Joseph-Hugues Fabisch). Cette inauguration qui aurait dû avoir lieu  le 8 septembre 1852 (date anniversaire du Vœu des échevins et fête de la Nativité de la Vierge), fut reportée en raison d’une crue de la Saône. D’un commun accord l’archevêché et la commission des laïcs choisirent la date du 8 décembre (fête de l’Immaculée Conception) pour cette inauguration.

 

« Les jours qui précèdent l'inauguration, tout est en place pour les festivités : la statue doit être illuminée par des feux de Bengale, on prévoit des feux d'artifices depuis le haut de la colline et des fanfares vont jouer dans les rues. Les notables catholiques lyonnais proposent d'illuminer les façades de leurs maisons comme cela se fait traditionnellement pour les grands évènements (entrées royales, victoires militaires...). »

 

La Fête des Lumières est une manifestation populaire qui se tient à Lyon le soir du 8 décembre, date à laquelle est célébrée l'Immaculée-Conception. En effet, depuis le Moyen  Âge, au IXe siècle, la tradition populaire chrétienne honore la Vierge Marie  ce jour-là : la ville de Lyon s’était mise s’est consacrée à la Vierge en 1643, année où la peste décimait le Sud de la France. Les habitants de Lyon, échevins, notables et le prévôt des marchands firent vœu de rendre hommage à la Vierge, chaque année, si elle les délivrait de la peste.

« Depuis, un cortège solennel municipal se rend à la basilique  Notre-Dame de Fourvière depuis la Cathédrale Saint-Jean chaque 8 septembre (et non le 8 décembre), jour de consécration de la ville à la Vierge, pour lui offrir cierges et écus d'or : il s'agit du Vœu des Échevins »


 

barre0ls.jpg


  Les Saltimbanques 

     Guillaume Apollinaire (Alcools)

 

 

 

 


 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:30

 

 

Bandeau astral - Image perso

 

 

gif anime puces 589  Voici une fable de notre temps et de tous temps. Je précise ne pas en être l’auteur, n’ayant moi-même aucun talent de poète : je l’ai reçue par courriel, ce matin, avec la mention « à utiliser sans modération » …

     Evidemment, toute analogie avec des personnes ne saurait être que l'effet d'un malicieux hasard...

 

        Intriguée par cette signature de "La Belette", j'ai effectué quelques recherches  qui m'ont permis de découvrir avec plaisir son  SITE  de dessins humoristiques sur l'actualité, qui m'était jusqu'à ce soir inconnu.

 

      Félicitations à La Belette, talentueux auteur de cette fable moderne pleine d’enseignements.

 

 

 

belette 2Bis small

 

 

 

 

          Le Mulot et la grue

 

 

Un Mulot régnait seul sur un grand territoire
Et avait sous ses ordres une bande de Rats ;
En petit roitelet à tous il faisait croire
Qu’avec lui c’était sûr, finis les embarras.

 

Ses ancêtres venus d’au delà des frontières
Avaient posé valises et s’étaient reproduits
Dans l’accueillant pays aux valeurs si altières
Qu’il s’empressa d’ailleurs de jeter dans le puits.

 

Il n’avait jamais eu le sens du ridicule,
Tracas et trahison émaillaient son action.
De son nom il avait ôté la particule
Pour endormir le peuple le temps d’une élection.

 

De son nouveau statut il avait haute estime,
Adulé des plus riches il le leur rendait bien.
Comme tout parvenu il tutoyait les cimes
Et de sa propre image prenait le plus grand soin.

 

L’animal complexé par sa petite taille,
Avait cherché partout un bon faire valoir.
Sa vie sentimentale séduisant la piétaille
Dans la presse people saturait les miroirs.

 

Abandonnant soudain son ancienne compagne,
Qu’il trouvait défraîchie pour son nouveau statut,
Avec fièvre il chercha dans toute la campagne
L’oiseau rare qui pourrait assurer son salut.

 

Son intérêt porta sur une grue frivole
Qui voletait partout, allait de nid en nid,
Fréquentait des milieux où l’on se carambole
Sans parler des médias et des boîtes de nuit.

 

Seul un os demeurait : un gros manque de taille
L’échassier haut sur pattes dépassait le Mulot
Et forçait le rongeur à livrer la bataille
Du petit qui désire obtenir le gros lot.

 

Hollywood remplaça, hélas, la République.
Le glamour supplanta l’essentiel des valeurs.
Le couple disparate ouvrit grande boutique
Sans même du ridicule avoir la moindre peur. Le mulot et la grue de la BELETTE noname-137-325af

 

 

 

 

 

 

Et il en est ainsi avec les ambitieux,
Dans une basse-cour   

               emplie de gens avides,         
Si un coquelet croit être l’égal des dieux,
Chacun dans le pays se montrera cupide.

 

 

La Belette (décembre 2010)

 

 

bravo3pg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interligne vert

 

 

gif anime puces 589  Vous avez apprécié cette fable ? Rendez-vous chez  Renée  pour découvrir un texte fabuleux... puisqu'on peut le lire à l'endroit ou à l'envers !

 


 

 

 

Barre fin article

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Salam - Akwaba
  • : Littérature, citations, politique internationale (conflit Palestine-Israël, mondialisation...), Afrique, Maghreb, géopolitique, problèmes de société, religions, faune, flore, etc...
  • Contact

Guadeloupe

Album photos privé - Avril 2008
La Pointe des Châteaux

Recherche

Remerciements


 "Toute vie véritable est rencontre"

 

         Salam et Akwaba !


Merci de tout coeur

          à tous mes chers visiteurs.

  Merci pour vos messages. 

 

             Bonne journée à chacun de vous.

 


MERCI et soleil 946s

A Diffuser Sans Modération...

metiers-facteur-1   


 Citoyennes et Citoyens

Réveillez-vous !

 

MERCI en Rouge mess Merci1

Pétitions

  Votre Attention SVP Fond Vert t11-14 clown-tambour

 

 

 

 

 

  Pétitions

     à la Une

 

 


 

Cet article est en cours de mise à jour

 

  Cliquer sur LIEN  pour y accéder

.

Merci de votre compréhension


Fleur anim&e nature-46

 

   Pétition France Palestine AFPS

 

* Non à la criminalisation du boycott d'Israël !

 

    Pour la défense des Palestiniens,

l'AFPS Association

France Palestine Solidarité

a mis en ligne

mardi 18 septembre 2012


Une pétition réclamant l’abrogation

de la circulaire de février 2010

(signée Mme Alliot-Marie)

qui assimile les actions de boycott

des produits israéliens


 « à de la provocation,

 

à la discrimination

 

ou à la haine raciale. »


En application de cette circulaire,

les contrevenants encourent.

  des poursuites judiciaires.

 

 

 

  Pour plus d’informations et pour Signer :

Un Clic sur la vignette AFPS

 

  Logo-France-Palestine Solidarité Capture

 

 

Barre vert mordoré

 

 

 

MERCI nadn6mnq

A l'attention des visiteurs

  Pax Americana 2

        Les internautes désirant publier sur leurs blogs, TOUT ou PARTIE  des photos ou articles parus sous ma plume sur Salam-Akwaba auront la gentillesse et la courtoisie de :

  -   m’en informer auparavant

   -   citer CLAIREMENT leur source au début de leur propre article : Lien vers Salam-Akwaba, Titre de l’article source, auteur : L17

        Pour plus de précisions voir  ICI

 


Pax Americana 2